NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Peut-on être libre tant qu'on a des passions ... La mort retire-t-elle tout sens à la vie ? >>


Partager

Ma liberté s'arrête-t-elle où commence celle d'autrui ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Ma liberté s'arrête-t-elle où commence celle d'autrui ?



Publié le : 9/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Ce corrigé vous sera utile pour ces autres sujets voisins

Ma liberté s'arrête-t-elle où commence celle d'autrui ?
Zoom

La liberté doit-elle avant tout être définie comme relevant du politique ou du social (définie par des droits et délimitée par des devoirs à l'égard d'autrui), ou au contraire renvoie-t-elle avant tout l'individu à lui-même et à ses propres possibilités ? Peut-on vraiment dire que ma liberté s'arrête là où commence celle d'autrui ? Est-ce qu'elle n'y trouve pas plutôt, à condition de la respecter, l'occasion de toutes sortes de possibilités ? La liberté est-elle l'exercice de la puissance ou le droit du plus fort ? Ma liberté n'est-elle pas dans le pouvoir de nier celle d'autrui ? Mais alors ma liberté n'est pas plus garantie que celle d'autrui (car je peux très bien rencontrer plus fort que moi) ; c'est le point de vue de Rousseau : en niant la liberté d'autrui, c'est la liberté en général que je nie, et par là c'est ma liberté que je me dénie. Le tyran n'est pas plus libre que les esclaves sur lesquels il règne. On n'est pas libre aux dépens des autres. Comment exercer sa liberté seul ? N'est-ce pas autrui qui donne un contenu à ma liberté ?



" Ma liberté s'arrête là où commence celle d'autrui ": cette affirmation paraît comme une évidence. Pourtant la philosophie nous engage à nous méfier des évidences. Le sujet proposé nous invite précisément à penser cette évidence "allant de soi" pour tenter de la remettre en question. Cette affirmation répond en fait à la problématique suivante: comment les libertés des uns et des autres peuvent-elles coexister ensemble au sein d'une même société ? Ou encore, la liberté des uns n'est-elle pas inconciliable avec celle des autres ? Car si l'une commence là où s'arrête celle de l'autre, les libertés semblent ne pouvoir s'accepter et se reconnaître mutuellement l'une l'autre. Première partie: Coexistence des libertés et tolérance (plan détaillé)"La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui" est-il écrit dans la "Déclaration universelle des droits de l'homme" de 1789.  Ce qui signifie que seule la liberté doit arrêter la liberté.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2215 mots (soit 4 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "Ma liberté s'arrête-t-elle où commence celle d'autrui ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • adenip-276845 (Hors-ligne), le 10/10/2016 é 10H13.
  • gabrielalex-263701 (Hors-ligne), le 05/12/2015 é 05H18.
  • ninouu-244640 (Hors-ligne), le 30/10/2015 é 30H12.
  • MH95-196470 (Hors-ligne), le 19/01/2013 é 19H18.
  • marie06-179198 (Hors-ligne), le 25/09/2012 é 25H22.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit