LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Y a-t-il des raisons du beau ? Sommes-nous responsables de nos désirs ? >>


Partager

Y a-t-il une limite au désir ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Y a-t-il une limite au désir ?



Publié le : 2/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Y a-t-il une limite au désir ?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Y a-t-il une limite au désir ?




L'épicurisme n'est pas une philosophie simpliste qui recherche le plaisir à tout prix et fuit la douleur ; elle repose sur un principe de détermination, qui est la sensation, critère complexe d'estimation des valeurs, puisqu'il aboutit à un paradoxe : "Nous en usons parfois avec le bien comme s'il était le mal, et avec le mal comme s'il était le bien", (Épicure).On retrouve ici la tradition épicurienne, pour qui la démesure est à imputer à l'âme et non au corps. Par nature, le désir est borné, tandis que les « désirs vains » de l'âme sont illimités. Il faut donc s'en tenir aux limites naturelles du désir physique (élimination de la douleur) pour atteindre l'ataraxie. Le problème de cette conception qui réhabilite le corps est qu'elle risque de réduire la moralité à une économie du désir, donc à une forme de calcul. Comment concilier cette réhabilitation avec l'enseignement de l'ascétisme, selon lequel le désir est potentiellement dangereux d'un point de vue moral ? III. La loi doit constituer la limite du désir.Il s'agit donc de montrer que l'enjeu politique et moral de la question ne se résout ni dans l'espérance en la grâce, ni dans la confiance en notre nature corporelle, mais dans l'usage de la liberté éventuellement contre nos désirs, ce qui établit la nécessité d'un règlement tout en refusant de diaboliser ou de mépriser le corps.D'un point de vue politique, on peut rappeler que pour Hobbes, seule la loi est en mesure de donner un coup d'arrêt aux désirs insatiables des hommes.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1212 mots (soit 2 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "Y a-t-il une limite au désir ?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
Corrigé consulté par :
  • Coralie-246657 (Hors-ligne), le 05/11/2014 é 05H21.
  • Aurore-243114 (Hors-ligne), le 27/10/2014 é 27H18.
  • yvan34-185444 (Hors-ligne), le 13/11/2012 é 13H20.
  • zlatkochaud (Hors-ligne), le 30/12/2011 é 30H13.
  • Allison69258 (Hors-ligne), le 11/11/2010 é 11H18.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit