NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Le langage et la pensée La théorie de la connaissance >>


Partager

Linguistique et sémiotique

Philosophie

Aperçu du corrigé : Linguistique et sémiotique



Publié le : 17/12/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Linguistique et sémiotique
Zoom

Qu'on se représente l'air en contact avec une nappe d'eau:  si la pression atmosphérique change, la surface de l'eau se décompose en une série de divisions, c'est-à-dire de vagues ; ce sont ces ondulations qui donneront une idées de l'union, et pour ainsi dire de l'accouplement de la pensée avec la matière phonique [...] La langue est encore comparable à une feuille de papier : la pensée est le recto et le son le verso ; on ne peut découper le recto sans découper en même temps le verso ; de même dans la langue, on ne saurait isoler ni le son de la pensée, ni la pensée du son ; on n'y arriverait que par une abstraction dont le résultat serait de faire de la psychologie pure ou de la phonologie pure. «   Saussure, « Cours de linguistique «.   L'analyse de Saussure s'inscrit en droite ligne dans la tradition inaugurée par Hegel (« Vouloir penser sans les mots, c'est une tentative insensée [...] Le mot donne à la pensée son existence la plus haute est la plus vraie «). Dans  la forme, on notera le recours à des métaphores éclairantes : une masse d'eau et sa surface sont rigoureusement inséparables, comme le recto et le verso d'une feuille de papier. Il s'agit de mettre en évidente le caractère tout aussi indissociable des deux composantes du langage oral articulé ; l'ordre des sons (ou du « signifiant «) et celui des idées véhiculées par les mots (ou du « signifié «). C'est le constat, de l'impossible séparation entre les mots et les idées, qui conduit Saussure à décrire la langue comme une réalité dans laquelle « on ne saurait isoler ni le son de la pensée, ni la pensée du son «. Une langue n'est donc pas une collection d'étiquettes sonores ou graphiques servant à la désignation des choses, mais un système de signes « à deux faces «. Pour bien marquer l'absolue complémentarité de ces deux faces, Saussure proposa de nommer signifié la représentation mentale à laquelle renvoie le signe, et signifiant l'image phonique ou graphique associée à chacune de ces représentations (ou concepts).




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1236 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Linguistique et sémiotique" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Linguistique

Étude des langues.

L'objet de la linguistique n'est pas le langage ni la parole mais la langue définie comme un système de signes. « La matière de la linguistique est constituée d'abord par toutes les manifestations du langage humain [...]. La tache de la linguistique sera : a) de faire la description et l'histoire de toutes les langues qu'elle pourra atteindre, ce qui revient à faire l'histoire des familles de langues et à reconstituer, dans la mesure du possible, les langues mères de chaque famille ; b) de chercher les forces qui sont en jeu d'une manière permanente et universelle dans toutes les langues » (De Saussure).

La linguistique se détache de la sémiologie avec l'oeuvre de Ferdinand de Saussure.

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit