LITTÉRAIRE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< LITOTE LITURGIE >>
Partager

LITTÉRAIRE

Dictionnaire

Aperçu du corrigé : LITTÉRAIRE



Document transmis par : mariette39615


Format: Document en format HTML protégé

LITTÉRAIRE
Zoom

adj. 1° Qui concerne la littérature; qui est caractéris-tique de la littérature en général. Une oeuvre littéraire (et non pas scientifique ou technique). L'histoire littéraire, la critique littéraire (qui ont pour objet la littérature en tant que telle). Des études litté-raires. 2° Ce qui, dans la littérature, est spécifiquement de la « littérature » (on parle parfois de « littérarité») : ce caractère formel, ce travail sur les mots et sur les procédés du langage, cette mobilisation de thèmes ou de procédés indissociables de l'écriture qui les exalte, qui font dire plus ou moins intuitivement au lecteur « c'est de la littérature ». Dans ce sens, l'adjectif littéraire peut aussi bien être employé laudativement (c'est vraiment de la littérature, c'est un texte qui en illustre l'essence) que péjorativement (ce n'est que de la littérature, des mots sans rapport avec la vie, de l'artifice verbal). N.B. Noter l'emploi substantivé du mot : un, une littéraire, une personne qui a du goût et des aptitudes pour les lettres. D'autre part, ne pas confondre avec littéral (à la lettre; au sens propre).


Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Corrigé : LITTÉRAIRE Corrigé de 1 pages directement accessible

Le corrigé du sujet "LITTÉRAIRE" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

-Coursé est très joli. Je l'ai mis en toute connaissance de cause. -(... Il faut) être totalement privé de sensibilité littéraire pour me reprocher ce mot, un peu populaire, un peu patoisant., J. DUTOURD, Lettre au Figaro littéraire, 27 nov. 1967.

Ajouté par webmaster

(...) ce compliment qu'on adresse quelquefois à certains écrivains ignorés ou presque, d'avoir toujours eu une belle tenue littéraire, n'est le plus souvent qu'une charité pour les consoler de leur obscurité., Paul LÉAUTAUD, Journal littéraire, t. I, p. 36.

Ajouté par webmaster

Le vrai talent littéraire, c'est d'écrire des livres comme on écrit des lettres, absolument. Tout ce qui n'est pas cela n'est que pathos, pose, rhétorique, enflure., Paul LÉAUTAUD, Journal littéraire, t. I, p. 249.

Ajouté par webmaster

La formule de Jakobson : «l'objet de la science littéraire n'est pas la littérature mais la littérarité (literaturnost'), c'est-à-dire ce qui fait d'une oeuvre donnée une oeuvre littéraire», doit être interprétée au niveau de l'investigation, et non de l'objet., Tzvetan TODOROV, Poétique de la prose, p. 10.

Ajouté par webmaster

Les conditions de la propriété artistique ne sont pas identiquement les mêmes que les conditions de la propriété littéraire., LAMARTINE, Rapport sur la propriété littéraire, -in LITTRÉ, Dict., art. -Propriété.

Ajouté par webmaster

Quoique très philistin au point de vue littéraire, je puis cependant assurer que le magisme répond à une réaction contre les doctrines matérialistes en science, de même que le symbolisme, la psychologie, le décadentisme, répondent à une réaction nécessaire contre le positivisme, dont est issue l'école naturaliste., PAPUS, -in J. HURET, Enquête sur l'évolution littéraire, 1891 (-in D.D.L., II, 1).

Ajouté par webmaster

(...) il y a une ponctuation littéraire à côté de la ponctuation courante comme il y a une langue littéraire à côté du langage écrit courant. La ponctuation d'un écrivain doué d'une forte personnalité sera personnelle et s'écartera plus ou moins des règles fixées par l'usage courant et les grammaires., Valery LARBAUD, Sous l'invocation de saint Jérôme, p. 243.

Ajouté par webmaster

C'est qu'il y a deux sortes de dialogues : l'un, littéraire, phrasé, construit, livresque; l'autre, qui est la reproduction photographique de la parole parlée, dans son raccourci imprévu, sautillant, fiévreux, primesautier, elliptique (...) En général, le dialogue ne peut avoir la vivacité, la vie, l'illusion du vrai, s'il est écrit dans le style même de la narration ou du récit. Il y faut d'autres phrases que les phrases d'un livre ou d'un morceau littéraire; des phrases conçues autrement, plus courtes, plus haletantes, plus coupées (...), Antoine ALBALAT, l'Art d'écrire, XIX, p. 302.

Ajouté par webmaster

Helvétius, préoccupé de son ambition de célébrité littéraire (...), MARMONTEL, Mémoires, VI.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource suivante

LITTÉRAIRE

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo