LITTERATURE: Le Roman de Renart

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< LITTERATURE: Stéphane Mallarmé LITTERATURE: Alphonse Daudet >>
Partager

LITTERATURE: Le Roman de Renart

Littérature

Aperçu du corrigé : LITTERATURE: Le Roman de Renart



Publié le : 26/10/2009 -Format: Document en format FLASH protégé

	LITTERATURE: Le Roman de Renart
Zoom
  • littérature : Le mot litteratura en latin signifie "écriture". Aujourd'hui, la littérature ne renvoie pas à une simple pratique de l'écriture, elle se découvre dans le souci d'écrire singulièrement.
  • roman : Au Moyen Age, le roman est la langue populaire qui s'oppose au latin des lettrés. C'est dans cette langue que naîtra le genre littéraire aux contours flous désigné sous le terme de roman.

Le Roman de Renart (XIIe — XIVe siècle)
 
 Le Roman de Renart n'est pas un texte suivi, mais un ensemble de récits souvent satiriques, d'époque et d'auteurs différents, centrés sur le même personnage.
 

  • Un ensemble hétérogène.
Le Roman de Renart groupe des récits dont chaque personnage est un animal personnalisé par un nom qui, souvent, le caractérise (Noble, le lion; Couard, le lièvre). Renart, le principal protagoniste, occupe une place centrale dans tous les récits; il est devenu si populaire que son nom a supplanté celui de "goupil" par lequel on désignait jusqu'alors l'animal. Les sources sont des contes populaires, des contes latins en vers et des adaptations de fabulistes de l'Antiquité (Esope, Phèdre), surtout L'Ysopet de Marie de France. L'oeuvre se compose d'une trentaine de "branches" d'auteurs différents, dont la plupart sont inconnus. Les textes les plus anciens ont été écrits vers 1175 par un moine nommé Pierre de Saint-Cloud. Pendant plus d'un siècle, de nombreux écrivains traitèrent le même sujet, et l'ensemble dépasse 100 000 vers (des octosyllabes rimes). Simples divertissements au début, les histoires se sont peu à peu chargées d'une intention satirique, avec des pointes d'anticléricalisme — l'âne est un prêtre — nullement incompatibles avec la foi profonde unanimement ressentie.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	LITTERATURE: Le Roman de Renart Corrigé de 374 mots (soit 1 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " LITTERATURE: Le Roman de Renart" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

En particulier, le contraste perpétuel entre le comportement animal et le langage de cour produit un effet comique très sûr. Beaucoup de scènes annoncent ainsi, par leur simplicité et leur vivacité, les scènes des « farces », oeuvres théâtrales du Moyen Age qui aboutiront à des comédies comme celles de Molière. Quant à la satire sociale, elle s'exprime surtout en filigrane. Les auteurs prennent soin de ne pas critiquer exagérément l'ordre établi, donnant ainsi au roi la figure la plus noble. Mais ils montrent des barons en perpétuelle querelle, y compris pour des histoires de coucherie gauloises et ridicules; ils critiquent les faux miracles et dénoncent les faux croisés. Ils évoquent la vie agréable et la fine cuisine des couvents... En utilisant des animaux pour figurer la cour, il devient possible de critiquer des hommes en mettant leurs défauts sur le compte de la fiction.

Ajouté par PROF

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Ysengrin a fet sor Renart Fol jugement et fol esgart ; Trop est d'aus deus la guerre amere? ? Anonyme, le Roman de Renart, édition Méon

Ajouté par webmaster

Parmi les genres en prose, aucun n'a connu un développement comparable à celui du roman : des «sous-genres», plus ou moins éphémères, sont nés ici ou là en Europe (...) : roman noir, roman historique, roman rustique., M.-F. GUYARD, la Littérature comparée, p. 46.

Ajouté par webmaster

.1 Je ne vois pas en vérité pourquoi le -roman philosophique ne serait pas admis à côté du -roman psychologique, ou du -roman sentimental, ou du -roman réaliste, ou du -roman-roman, comme on a dit de nos jours., Gustave LANSON, -in Revue universitaire, I, p. 178 (1899), -in D.D.L., II, 15.

Ajouté par webmaster

La littérature est la vie prenant conscience d'elle-même lorsque dans l'âme d'un homme de génie elle rejoint sa plénitude d'expression (...) la littérature est le lieu de rencontre de deux âmes (...) la littérature est la pensée accédant à la beauté dans la lumière (...), Ch. DU BOS, Qu'est-ce que la littérature?, IV, La littérature et le verbe, p. 88-89.

Ajouté par webmaster

Les chansons de geste et les romans bretons sont, si j'ose dire, les deux souches jumelles qui ont porté quelques-uns des rameaux les plus féconds de notre littérature. De la narration épique, conçue encore comme la commémoration fidèle d'un passé héroïque, s'est détachée l'-histoire, et la matière de France ou de Bretagne, conçue comme une représentation agréable d'événements imaginaires, est devenue le -roman. Plus particulièrement les récits du cycle breton ont produit le roman -idéaliste, qui nous construit un monde conforme aux secrets sentiments de notre coeur, pour nous consoler de l'injurieuse et blessante réalité., Gustave LANSON, Hist. de la littérature franç., Les romans bretons, p. 63.

Ajouté par webmaster

Le cahier n° 6 -(du centre de bibliographie du Québec). Paralittérature 1 (...) regroupe ce que l'auteur -(Y. Allard) appelle «l'axe rationnel» de la paralittérature moins la science-fiction, c'est-à-dire le roman d'aventures, le roman historique, le roman d'espionnage, le roman western et le roman policier., Bibliographie de la France, n° 28, p. 1035 (1975).

Ajouté par webmaster

Les romanciers de l'époque précédente, les Bourget et les Prévost, avaient et ont encore gardé plus de balzacisme, d'invention, de disponibilité (...) Est-ce pour (...) imposer au roman une cure de balzacisme qu'un nombre inattendu de romanciers, au tournant de 1930, se sont attachés à cette chronique non plus discontinue, mais continue, et longuement continue, d'un groupe compact : le roman-fleuve?, A. THIBAUDET, Hist. de la littérature franç., p. 543-544.

Ajouté par webmaster

Il avait pratiqué la littérature libertine et les romans érotiques des XVIIIe et XIXe siècles. Marcelle Brisson, le Roman vrai

Ajouté par webmaster

(...) dans la «littérature engagée», l'-engagement ne doit, en aucun cas, faire oublier la -littérature (...) notre préoccupation doit être de servir la littérature en lui infusant un sang nouveau, tout autant que de servir la collectivité en essayant de lui donner la littérature qui lui convient., SARTRE, Situations II, p. 30.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



LITTERATURE: Le Roman de Renart

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast littérature