EXSANGUE, adjectif.

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La nature est-elle morale ? La morale est-elle incompatible avec la liber ... >>


Partager

EXSANGUE, adjectif.

Dictionnaire

Aperçu du corrigé : EXSANGUE, adjectif.



Document transmis par : ???


Publié le : 6/3/2004 -Format: Document en format HTML protégé

 EXSANGUE, adjectif.
Zoom


EXSANGUE, adjectif.  

A.—  MÉDECINE.  Qui a perdu beaucoup de sang, qui n\'est plus irrigué par le sang. Chair exsangue. (Quasi-)synonyme : anémique. Les effets vaso-constricteurs locaux de l\'adrénaline sont (...) employés pour rendre la conjonctive, la muqueuse nasale exsangues pendant plusieurs heures (DOCTEURS JOSUÉ, GODLEWSKI. Nouveau traité de médecine, fascicule 8, 1925, page 366 ). 

Remarque : La plupart des dictionnaires techniques récents enregistrent a) Exsanguination, substantif féminin, médecine  Extraction de la totalité du sang d\'un sujet généralement associée à une transfusion de sang ou de plasma provenant d\'un autre sujet. b) Exsanguinotransfusion, substantif féminin, médecine  Remplacement de tout ou partie du sang d\'un sujet par du sang normal, frais, cette opération étant pratiquée en particulier dans les cas d\'incompatibilité sanguine entre le foetus et la mère.œtus et la mère. 

—  Par extension.  [En parlant d\'une personne, en particulier de son visage, de ses mains]  Qui est très pâle, qui semble avoir peu de sang. Blancheur, pâleur exsangue. (Quasi-)synonymes : anémique, blafard; (quasi-)antonymes : sanguin, rubicond. Il n\'ajouta pas « ou j\'en mourrai «, mais on sentait trembler la fin de la phrase au bout de ses lèvres exsangues (GASTON LEROUX, Le Mystère de la Chambre jaune,  1907, page 24 ). Tout près du sien, un jeune visage était exsangue sous le fard (FRANÇOIS MAURIAC, Le Baiser du lépreux,  1922, page 184 ). Cherchant à refermer son col de sa main énervée et nue, qui paraissait exsangue auprès de ses joues en feu (ROGER MARTIN DU GARD, Les Thibault, La Consultation, 1928, page 1098) : 

Ø 1. Et il ne suffisait sans doute pas que ses traits fussent beaux (...) mais de plus, complètement exsangue, la matière dont il était fait ne semblait pas de la chair humaine, mais bien quelque substance éthérée, quelque paraffine translucide, et nacrée, quelque pulpe immatérielle; on eût dit une chair d\'hostie.

ANDRÉ GIDE, Journal,  1949, page 336. 

—  Par analogie.  [En parlant de choses qui semblent douées de vie, ou de végétaux]  Qui est sans couleur, étiolé. Les dernières feuilles exsangues se détachaient d\'elles-mêmes (ROMAIN ROLLAND, Jean-Christophe, La Révolte, 1907, page 628 ). Devant ces flammes exsangues des bougies de plein jour il pencha sa tête de loup gris (JOSEPH MALÈGUE, Augustin ou le Maître est là, tome 2, 1933, page 324 ). 

B.—  Au figuré.  Vidé d\'énergie, de force, de vitalité. 

1. [En parlant d\'une collectivité humaine, en particulier de ses effectifs, de ses activités]  L\'armée française, après quatre ans de guerre et de rudes épreuves, est aujourd\'hui épuisée, et encore anémiée, exsangue (MARÉCHAL FERDINAND FOCH, Mémoires pour servir à l\'histoire de la guerre de 1914-1918, tome 2, 1929, page 167 ). Et, comme lui et comme chacun de ces hommes, l\'Espagne exsangue prenait enfin conscience d\'elle-même (ANDRÉ MALRAUX, L\'Espoir,  1937, page 858 ). L\'armistice a trouvé le mouvement syndical exsangue (P. THOMAS. L\'Œuvre,  9 avril 1941). 

2. [En parlant de productions intellectuelles, philosophiques ou artistiques]  M. Léon Bourgeois répondit en trois mots... Nul n\'écoutait cette phrase exsangue (MAURICE BARRÈS, Leurs figures,  1901, page 164 ). C\'est substituer à Lewis une image, c\'est me changer en fantôme et notre passé en souvenirs exsangues (SIMONE DE BEAUVOIR, Les Mandarins,  1954, page 501) : 

Ø 2. La vérité, anonyme et sans signature, restait comme inhumaine, rien qu\'une idée décharnée et exsangue. Mais elle devenait contagieuse et changeait le coeur des hommes dès qu\'un homme entre tous la signait de sa vie et qu\'il signifiait qu\'il était prêt à se perdre pour elle.

JEAN GUÉHENNO, Jean-Jacques,  1952, page 97. 

STATISTIQUES : Fréquence absolue littéraire : 12 




Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Corrigé :  EXSANGUE, adjectif.  Corrigé de 563 mots (soit 1 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " EXSANGUE, adjectif. " a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

EXSANGUE, adjectif.

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit