LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Est-il légitime de s'opposer à la loi ? Les mathématiques sont-elles une science comm ... >>


Partager

Les lois sont-elles forcément justes ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Les lois sont-elles forcément justes ?



Publié le : 12/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Les lois sont-elles forcément justes ?
Zoom

Dire que les lois sont forcément justes est une absurdité. Il n'y a pas en effet de justice en dehors des lois. La justice n'est en effet pas naturelle, mais bien l'objet d'une convention humaine.

MAIS...

L'ambiguïté des lois réside dans le fait que le droit, issu d'un rapport de forces, doit en même temps assurer le bonheur de tous les citoyens. Sans "lois des lois" (Bacon), rien ne distingue le loi de la force.



Or, quand il s'agit de juger l'intérieur des hommes, et surtout celui des princes, comme on ne peut avoir recours aux tribunaux, il ne faut s'attacher qu'aux résultats : le point est de se maintenir dans son autorité ; les moyens, quels qu'ils soient, paraîtront toujours honorables, et seront loués de chacun. MACHIAVEL Les politiques le savent très bien. C'est la raison pour laquelle, au moment des élections, ils n'hésitent pas à faire des promesses qui ne seront jamais tenues. Dans une démocratie représentative, dès lors que le gouvernement est constitué et que les députés sont élus, les lois les plus injustes peuvent être votées en total respect de la constitution. Légalité ne veut pas dire justice, ni légitimité La légalité désigne le respect des lois instituées, c'est-à-dire des lois dites «positives«, qui peuvent varier en fonction des époques. Par exemple, le statut des juifs, adopté par Vichy en 1941 (qui leur interdisait notamment l'accès à la fonction publique), a été immédiatement abrogé à la Libération. La légitimité, en revanche, est d'ordre moral : il était parfaitement légal de dénoncer son voisin juif sous l'Occupation, et aussi parfaitement injuste, c'est-à-dire illégitime. La différence entre légalité et légitimité soulève en réalité la question de la justice. La justice désigne d'abord l'ensemble des institutions chargées de faire appliquer la loi, et c'est en ce sens que l'on parle de décision de justice, de palais de justice, etc. Mais elle désigne également un sentiment moral, que chacun doit éprouver, et qui peut être à l'origine de révoltes ou d'infractions à la justice dans son premier sens.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 4426 mots (soit 7 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Les lois sont-elles forcément justes ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • Danaee25365 (Hors-ligne), le 06/03/2009 é 06H14.
  • Camille4204 (Hors-ligne), le 22/09/2008 é 22H18.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit