NoCopy.net

Lois naturelles et lois positives

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Le problème du libre arbitre Y a-t-il un juste en soi ? >>


Partager

Lois naturelles et lois positives

Philosophie

Aperçu du corrigé : Lois naturelles et lois positives



Publié le : 5/10/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Lois naturelles et lois positives
Zoom

Pour fonder le droit, certains penseurs ont fait appel à l'idée d'une loi naturelle indépendante des lois établies. Considéré comme un droit idéal qui sert de référence à la loi positive, il permet de défendre, par exemple, la liberté ou l'égalité en droit de tous les hommes, quelles que soient leur origine et leur situation. La Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789 illustre cette perspective du fondement du droit. En affirmant : « Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits «, l'article premier de cette déclaration rend compte de la volonté de fonder le droit sur des valeurs universelles et absolues*.



Celle-ci, présente chez Cicéron, se retrouve dans le thomisme. Selon Thomas, en effet, « il y a dans les   hommes quelque loi naturelle qui est une participation à la loi éternelle et d'après  laquelle ils discernent le bien et le mal «. Cette loi est assimilable à la Raison de Dieu. Constatons aussi que la Déclaration américaine de 1776 fonde les  droits de l'homme sur le créateur et que la déclaration de 1789 s'est faite « en présence et sous les auspices de l'Etre suprême« (« Préambule «). En revanche celle de 1948 ne comporte aucune référence transcendante. Une des caractéristiques de l'époque moderne est la subjectivité. Autrement dit, l'homme n'entend plus recevoir ses normes ou ses lois de la nature des choses (Aristote), ni de Dieu (Cicéron ou Thomas), mais entend les fonder lui-même à partir de sa raison et de sa volonté. Or la référence à une transcendance permettait d'affirmer le caractère absolu et intemporel des droits fondamentaux de l'homme. Dès lors, la raison peut-elle, seule, assumer cette tâche ? Cet idéal d'autonomie n'est, au fond, pensable que si la raison humaine peut transcender tout enracinement historique, s'élever au-dessus de ce qui est, pour garantir la validité de ce qui doit ou devrait être, cad des droits fondamentaux de l'homme.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Lois naturelles et lois positives Corrigé de 1942 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Lois naturelles et lois positives" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • AliceGrd-230954 (Hors-ligne), le 10/12/2015 é 10H21.
  • cecilecolle-244844 (Hors-ligne), le 20/10/2014 é 20H22.
  • dams1131 (Hors-ligne), le 20/12/2010 é 20H15.
  • abla63766 (Hors-ligne), le 07/04/2010 é 07H22.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Lois naturelles et lois positives

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit