NoCopy.net

Louis ARAGON, Le Roman inachevé, extrait de « Prose du bonheur et d'Elsa »: Que serais-je sans toi

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Albert CAMUS, Carnets Jean Giono - La Colline: Incendie en Haute-Pr ... >>
Partager

Louis ARAGON, Le Roman inachevé, extrait de « Prose du bonheur et d'Elsa »: Que serais-je sans toi

Littérature

Aperçu du corrigé : Louis ARAGON, Le Roman inachevé, extrait de « Prose du bonheur et d'Elsa »: Que serais-je sans toi



document rémunéré

Document transmis par : Marc38958


Publié le : 18/10/2010 -Format: Document en format FLASH protégé

Louis ARAGON, Le Roman inachevé, extrait de « Prose du bonheur et d'Elsa »: Que serais-je sans toi
Zoom
  • Aragon : Louis Aragon. Écrivain français (1897-1982). Un des fondateurs du surréalisme, communiste militant, il écrivit de la poésie (le Fou d'Elsa, 1963), des romans (le Monde réel, 1934-1945), des essais sur la littérature et les arts.
  • roman : Au Moyen Age, le roman est la langue populaire qui s'oppose au latin des lettrés. C'est dans cette langue que naîtra le genre littéraire aux contours flous désigné sous le terme de roman.
  • prose : Forme ordinaire du discours parlé, qui n'est pas assujettie aux règles prosodiques, rythmiques, euphoniques de la poésie formelle.
  • bonheur : Etat de satisfaction parfaite, de contentement du corps, du coeur et de l'esprit.
  • sans : A l'exclusion de, exprime l'absence.

 

• Vous ferez de ce poème (qui a été mis en musique) un commentaire composé. Vous pourriez, par exemple, sans dissocier le fond de la forme, montrer par quels procédés littéraires l'auteur exprime, de façon originale, la transformation d'un être touché par l'amour dans sa relation à l'être aimé et au monde.

On étudiera de près l'aspect poétique du texte, l'alliance de la modernité et de la tradition, la musicalité, etc. On montrera comment un thème banal de la poésie lyrique (la rencontre amoureuse, la présence de la femme, etc.) est revivifié ici.
On sera attentif à la signification profonde de l'extrait (étudier à ce propos les deux derniers vers) : quel rôle est assigné au poète ? À la femme ? Quelles sont les vertus de l'amour ?

 



(Refrain)
 Que serais-je sans toi qui vins à ma rencontre
 Que serais-je sans toi qu'un coeur au bois dormant Que cette heure arrêtée au cadran de la montre Que serais-je sans toi que ce balbutiement
 J'ai tout appris de toi sur les choses humaines Et j'ai vu désormais le monde à ta façon
 J'ai tout appris de toi comme on boit aux fontaines Comme on lit dans le ciel les étoiles lointaines Comme au passant qui chante on reprend sa chanson J'ai tout appris de toi jusqu'au sens du frisson
 (Refrain)
 J'ai tout appris de toi pour ce qui me concerne Qu'il fait jour à midi qu'un ciel peut être bleu Que le bonheur n'est pas un quinquet de taverne Tu m'as pris par la main dans cet enfer moderne Où l'homme ne sait plus ce que c'est qu'être deux
 Tu m'as pris par la main comme un amant heureux
 (Refrain)
 Qui parle de bonheur a souvent les yeux tristes N'est-ce pas un sanglot de la déconvenue
 Une corde brisée aux doigts du guitariste
 Et pourtant je vous dis que le bonheur existe Ailleurs que dans le rêve, ailleurs que dans les nues Terre terre voici ses rades inconnues
 (Refrain)


 

 

  • I. Le poète : de l'homme ancien à l'homme nouveau : 

- le réveil du poète endormi ;
- l'ignorant qui réapprend ;
- le damné sauvé de l'enfer.

 


  • II. La femme :

- une femme qui agit et choisit ;
- restée plus proche des choses, et plus simple ;
- une main secourable.

 


  • III. Les vertus de l'amour :

- retour aux sources : amour et poésie, ancien et nouveau ;
- le bonheur existe ;
- l'amour n'est pas fuite, mais ouverture au monde.

 

 



Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Louis ARAGON, Le Roman inachevé, extrait de « Prose du bonheur et d'Elsa »: Que serais-je sans toi Corrigé de 2985 mots (soit 5 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Louis ARAGON, Le Roman inachevé, extrait de « Prose du bonheur et d'Elsa »: Que serais-je sans toi" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

III Une réflexion sur l'écriture poétique 1) La femme aimée comme muse Cette rencontre est le catalyseur de l'émotion poétique. C'est là que naît cet enthousiasme débordant qui illumine le poème. Cette femme est à la fois le destinataire et l'origine même du poème : « Chaque mot de mon chant c'est de toi qu'il venait ». La femme aimée apparaît bien comme une muse, elle est le vecteur de l'émotion poétique, elle est la source d'inspiration et l'énergie créatrice. L'amour n'est pas qu'un thème, il est intimement lié à la forme même du texte. Le poète est dépendant de sa muse comme le révèle le chiasme des 14, 15, « mon chant » ; « toi » ; « ton pied » ; « je ». La deuxième personne est encerclée par la première personne comme le lierre entoure une maison ou un arbre. Le poète ne peut se passer de sa muse, il veut lui construire un refuge de mots.

Ajouté par PROF

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Avec ça tu sais bien que tu avais l'amour-propre mal placé Tu ne serais pas revenu sur une phrase prononcée (...), ARAGON, le Roman inachevé, p. 94.

Ajouté par webmaster

La mort n'éblouit pas les yeux des partisans. Louis Aragon, Le Roman inachevé, « Strophes pour se souvenir.

Ajouté par webmaster

Soudain la vapeur se renverse Toi qui croyais faire la loi Tout existe et bouge sans toi, ARAGON, le Roman inachevé, p. 111.

Ajouté par webmaster

Je pars et je vous abandonne Longs quais de pierre sans personne Veillant sur le fleuve profond Où les désespérés s'en vont., ARAGON, le Roman inachevé, p. 48.

Ajouté par webmaster

Moi je lisais tout cela sans bien comprendre Comme devant l'obélisque à Louksor les soldats regardent les signes humains D'idéogrammes indéchiffrés., ARAGON, le Roman inachevé, p. 119.

Ajouté par webmaster

La ville mauve en bas allumait peu à peu ses devantures., ARAGON, le Roman inachevé, p. 22.

Ajouté par webmaster

Déjà je perds le fil ténu de ma pensée., ARAGON, le Roman inachevé, p. 170.

Ajouté par webmaster

Et la toile rêche des draps qui sentaient la buanderie., ARAGON, le Roman inachevé, p. 88.

Ajouté par webmaster

Ma vie en vérité commence Le jour que je t'ai rencontrée (...), ARAGON, le Roman inachevé, p. 172.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédente

Louis ARAGON, Le Roman inachevé, extrait de « Prose du bonheur et d'Elsa »: Que serais-je sans toi

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast littérature