NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La loi, est-elle l'artifice des faibles ? La lucidité conduit-elle nécessairement au p ... >>


Partager

La lucidité conduit-elle au bonheur ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La lucidité conduit-elle au bonheur ?



Publié le : 1/10/2005 -Format: Document en format FLASH protégé

	La lucidité conduit-elle au bonheur 	?
Zoom

Etre lucide, c'est ne pas vivre dans l'erreur ou l'illusion. L'homme lucide porte sur lui et sur les autres un regard objectif sans faux-fuyants, ni faux-semblants. Mais ce rapport honnête à la vérité peut nous conduire au désespoir. Etre lucide, c'est ne trouver aucun refuge, aucune consolation par lesquels je me protège contre la dureté du monde (Cf. le rôle de l'illusion religieuse pour Freud). Si la lucidité nous rend triste et malheureux, que vaut pourtant un bonheur qui serait privé de toute clairvoyance ? Faut-il préférer une illusion réconfortante à une lucidité blessante ?



Le « secret » de la force des « illusions religieuses » tient précisément à la force de ces désirs frustrés. La religion a une fonction consolante parce qu'elle offre la perspective d'un au-delà dans lequel le désir trouvera sa satisfaction. Mais elle répond aussi au besoin de protection et d'amour de l'homme par l'image d'une Providence bienveillante sous la forme de Dieu le Père : « Nous le savons déjà : l'impression terrifiante de la détresse infantile avait éveillé le besoin d'être protégé -protégé en étant aimé- besoin auquel le père a satisfait : la reconnaissance du fait que l'homme s'est cramponné à un père, à un père cette fois plus puissant. L'angoisse humaine en face des dangers de la vie s'apaise à la pensée du règne bienveillant de la Providence divine. » Ainsi, donc, pour Freud, la religion est une illusion engendrée par le désir et c'est de l'image paternelle que provient l'idée de Dieu. « Représentons-nous la vie psychique du petit enfant. [...] La libido suit la voie des besoins narcissiques et s'attache aux objets qui assurent leur satisfaction. Ainsi la mère, qui satisfait la faim, devient le premier objet d'amour et certes de plus la première protection contre tous les dangers indéterminés qui menacent l'enfant dans le monde extérieur ; elle devient, peut-on dire, la première protection contre l'angoisse. La mère est bientôt remplacée dans ce rôle par le père plus fort, et ce rôle reste dévolu au père durant tout le cours de l'enfance.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2658 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " La lucidité conduit-elle au bonheur ?" a obtenu la note de :

5.1 / 10

Corrigé consulté par :
  • mpal (Hors-ligne), le 07/11/2011 à 07H18.
  • ste (Hors-ligne), le 17/10/2011 à 17H18.
  • Mito08 (Hors-ligne), le 02/10/2011 à 02H17.
  • Marie52493 (Hors-ligne), le 06/01/2010 à 06H21.
  • Josy14791 (Hors-ligne), le 07/12/2008 à 07H15.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Il y a un genre de bonheur qui ne tient pas plus à nous qu'un manteau. Ainsi le bonheur d'hériter ou de gagner à la loterie; aussi la gloire, car elle dépend de rencontres., ALAIN, Propos, 6 nov. 1922, Bonheur est vertu.

    Ajouté par webmaster

    (...) Ce qui, dans l'usage, distingue surtout -bonheur de ses synonymes, c'est la fréquence de l'emploi que l'on en fait : il peut servir à définir les autres mots de cette famille (...) Le -plaisir est le -bonheur d'un instant, un élément du -bonheur (...) le -bien-être est le -bonheur physique, sorte de -bonheur qu'on goûte (...) sans avoir besoin de posséder ou de développer la sensibilité morale (...) La -béatitude (...) est le -bonheur destiné dans une autre vie à ceux qui auront pratiqué la vertu dans celle-ci (...) La -prospérité est le -bonheur objectif ou extérieur (...) la -félicité est le -bonheur subjectif (...) le contentement de l'âme., LAFAYE, Dict. des synonymes, Bonheur, chance.

    Ajouté par webmaster

    Au fond des prisons, le rêve est sans limites, la réalité ne freine rien. L'intelligence dans les chaînes perd en lucidité ce qu'elle gagne en fureur., CAMUS, l'Homme révolté, p. 54.

    Ajouté par webmaster

    Quelles sont les suites du péché véniel? (...) Il conduit au péché mortel, comme la maladie conduit à la mort., BOURDALOUE, Retraite spirituelle, 2Ëe médit., III.

    Ajouté par webmaster

    Je vois que la crainte nous conduit à combattre la maladie par le régime et les remèdes; mais quel régime et quels remèdes nous guériront de craindre? Propos sur le bonheur (1928) Alain, Emile-Auguste Chartier, dit

    Ajouté par webmaster

    (...) ce qu'elle allait supprimer de sa vie, c'était en cela justement qu'avait consisté à ses yeux la religion : tout ce qui satisfaisait son goût de dominer, de régenter, de ne le céder à personne pour la pureté ou pour la perfection (...) Non que la pharisienne fût morte en elle : la lucidité qui lui avait permis de se juger et de se condamner la rendait fière (...) Elle ne s'avouait pas qu'il lui était agréable maintenant de ne plus diriger personne., F. MAURIAC, la Pharisienne, XVI.

    Ajouté par webmaster

    « L'inventeur de l'arc n'avait aucune idée de la pesanteur, ni de la trajectoire. Cela conduit à juger que la technique, quoique réglée sur l'expérience, et fidèlement transmise de maître en apprenti, n'a pas conduit toute seule à la science. » Alain, Propos du 28 février 1931.

    Ajouté par webmaster

    Une fois qu'elle m'aura conduit au bord du précipice, lorsque la tête me tournera, elle me poussera dans l'abîme. Prosper Mérimée, Colomba, ABU, la Bibliothèque universelle

    Ajouté par webmaster

    "On devrait se contenter de conclure que la domination de la nature n'est pas la seule condition du bonheur, pas plus qu'elle n'est le but unique de l'œuvre civilisatrice et non que les progrès de la technique soient dénués de valeur pour "l'économie" de notre bonheur." Freud, Malaise dans la civilisation.

    Ajouté par webmaster

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédente

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit
    Podcast philo