LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Pas de reconnaissance de soi sans reconnaissa ... Le conflit comme fondement constitutif de la ... >>


Partager

La lutte à mort pour la reconnaissance d'autrui ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La lutte à mort pour la reconnaissance d'autrui ?



Publié le : 15/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

La lutte à mort pour la reconnaissance d'autrui ?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
La lutte à mort pour la reconnaissance d'autrui ?




Pour que je me comprenne comme conscience de soi, autre chose qu'un simple animal, il faudra que mon désir porte sur autre chose qu'un simple vivant naturel : il faudra que mon désir porte sur un autre  désir, sur un homme.Il faudra que je prouve que je dépasse le simple stade vital, que je ne suis pas un simple vivant, donc que je coure le risque de ma mort, pour prouver mon indépendance à l'égard de la vie. Il sera donc nécessaire que je montre à moi-même et à l'autre que je ne me confonds pas avec l'animalité, le souci de la vie.La conscience d'être homme ne se prouve et ne s'éprouve que face à  un autre homme, dans le rapport entre deux consciences.Reste à comprendre pourquoi cette reconnaissance prend la forme d'une lutte à mort.D'une part la différence entre l'animalité et  l'humanité, je ne peux la faire qu'en prenant un autre à témoin, qu'en montrant ma liberté face à la vie.Or, on ne connaît pas autrui par science immédiate. Autrui  surgit face à moi, si l'on peut dire, comme un objet : les deux êtres qui surgissent face à face sont sûrs de leur conscience, mais non de celle  de l'autre. Il faut donc prouver à l'autre mon caractère de conscience : je dois mettre ma vie en jeu.« Chacune [des deux consciences] est bien certaine de soi-même, mais non de l'autre, et  ainsi sa propre certitude de soi n'a aucune vérité [.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 3181 mots (soit 5 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "La lutte à mort pour la reconnaissance d'autrui ? " a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit