MACHIAVEL: Un prince bien avise ne doit point accomplir sa promesse...

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< MACHIAVEL: Le prince entre l'homme et la bêt ... MACHIAVEL: Prince et fidélité >>


Partager

MACHIAVEL: Un prince bien avise ne doit point accomplir sa promesse...

Philosophie

Aperçu du corrigé : MACHIAVEL: Un prince bien avise ne doit point accomplir sa promesse...



Publié le : 31/3/2005 -Format: Document en format FLASH protégé - Ecoutez ce PODCAST:Ecoutez ce PODCAST

	MACHIAVEL: Un prince bien avise ne doit point accomplir sa promesse...
Zoom


Machiavel affirme ici qu'un Prince, c'est-à-dire celui qui gouverne efficacement et avec le sens des responsabilités l'Etat, doit obéir au principe de réalité : la fin justifie les moyens. Non par plaisir, mais par raison ; car les hommes ne sont pas, par nature, assez bons pour comprendre ce qu'est leur bien et le bien de l'État. Bref, politique et morale sont inconciliables.



Un prince bien avisé ne doit point accomplir sa promesse lorsque cet accomplissement lui serait nuisible, et que les raisons qui l'ont déterminé à promettre n'existent plus : tel est le précepte à donner. Il ne serait pas bon sans doute, si les hommes étaient tous gens de bien ; mais comme ils sont méchants, et qu'assurément ils ne vous tiendraient point leur parole, pourquoi devriez-vous tenir la vôtre ? [...] Ce qui est absolument nécessaire, c'est de savoir bien déguiser cette nature de renard, et de posséder parfaitement l'art de simuler et de dissimuler [...]. On doit bien comprendre qu'il n'est pas possible à un prince, et surtout à un prince nouveau, d'observer dans sa conduite tout ce qui fait que les hommes sont réputés gens de bien, et qu'il est souvent obligé, pour maintenir l'État, d'agir contre l'humanité, contre la charité, contre la religion même. Il faut donc qu'il ait l'esprit assez flexible pour se tourner à toutes choses, selon que le vent et les accidents de la fortune le commandent ; il faut, comme je l'ai dit, que tant qu'il le peut il ne s'écarte pas de la voie du bien, mais qu'au besoin il sache entrer dans celle du mal. MACHIAVEL


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	MACHIAVEL: Un prince bien avise ne doit point accomplir sa promesse...	Corrigé de 1409 mots (soit 2 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet " MACHIAVEL: Un prince bien avise ne doit point accomplir sa promesse... " a obtenu la note de :

5.1 / 10

Sujets connexes :
Corrigé consulté par :
  • meikemarkus-272384 (Hors-ligne), le 27/04/2016 é 27H09.
  • aida.ben1 (Hors-ligne), le 27/05/2014 é 27H23.
  • goprogo-233027 (Hors-ligne), le 09/03/2014 é 09H20.
  • mimi-215166 (Hors-ligne), le 10/10/2013 é 10H21.
  • Ben-Boss-33 (Hors-ligne), le 13/05/2012 é 13H17.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource suivante

    MACHIAVEL: Un prince bien avise ne doit point accomplir sa promesse...

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit