Faut-il redouter les machines ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Le progrès technique est-il une fatalité ? L'informatique fait-elle progresser la pensée ... >>


Partager

Faut-il redouter les machines ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Faut-il redouter les machines ?



Publié le : 24/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Faut-il redouter les machines ?
Zoom

Une opinion largement répandue, relayée par les récits et les films de science-fiction, tient les machines pour redoutables : à terme, l'homme serait condamné à devenir l'esclave de machines de plus en plus intelligentes et de plus en plus autonomes.
Ce scénario, pour séduisant qu'il soit, oublie cependant un point fondamental : les machines sont fabriquées par l'homme ; c'est sous son contrôle (et parfois même sous sa conduite) qu'elles exécutent les tâches pour lesquelles elles ont été programmées. Ce ne sont pas les machines elles-mêmes qui sont à craindre, mais peut-être le système qui utilise leur puissance à des fins dangereuses pour l'humanité ou pour son environnement.



La machine-outil permet une utilisation purement mécanique des outils. L'habilité manuelle encore requise dans la manufacture disparaît. La force de travail se dévalorise toujours davantage. L'emploi d'une main-d'oeuvre non qualifiée (femmes, enfants) accroît la concurrence entre travailleurs. De plus le travail devient monotone : « La facilité même du travail devient une torture en ce sens que la machine ne délivre pas l'ouvrier du travail, mais dépouille le travail de son intérêt. « ( « Manuscrits de 1844 «). Enfin l'intensité du travail augmente dans la mesure où le travailleur doit se plier au rythme imposé pat la machine. Il faut distinguer ici « exploitation « et « aliénation «. Ce ne sont pas des termes équivalents : le mot « exploitation « désigne la réalité économique d'un travail non payé, au moins en partie. Le mot « aliénation « renvoie à une situation où le travailleur ne se « reconnaît « plus dans son travail.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Faut-il redouter les machines ? Corrigé de 4634 mots (soit 7 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Faut-il redouter les machines ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • benoit38527 (Hors-ligne), le 03/11/2009 é 03H12.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Faut-il redouter les machines ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit