NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La politique libère-t-elle les hommes ? >>


Partager

Qu'est-ce qu'un Maître ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Qu'est-ce qu'un Maître ?



Publié le : 6/4/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Qu'est-ce qu'un Maître ?
Zoom

Le sujet que nous avons ici nous met face à la définition d’une notion. Seulement, cette notion peut connaitre plusieurs sens, auxquels correspondent plusieurs exemples. Or, notre travail ne consiste pas en une énumération des multiples visages de ce qu’est un maitre, mais à l’unification de ces sens.

·         Mais, puisqu’il nous faut un point de départ, nous choisirons de donner comme définition ce qui est couramment fournis, pour le mot maître :

D’après le Petit Robert, le maître est, avant tout, la personne qui exerce une domination, qui peut imposer sa volonté. Le maitre à l’autorité, il fait loi. Ensuite, seulement, le maître peut être considéré comme étant celui qui enseigne, qui donne à connaître, qui forme les disciples, les élèves.

·         Nous devrons aussi retenir ici que la question ne porte pas sur la définition du maître en tant qu’idéal (sans quoi nous aurions demandé ce qu’était le maitre, et non un maitre). La recherche porte donc bien sur la notion en tant qu’elle peut avoir plusieurs sens.

·         De plus, cette polysémie du terme va nous engager dans une distinction à faire entre le maitre qui domine et celui qui enseigne. Les seconds amènent leurs disciples à devenir à leur tour, des maîtres (à maitriser) tandis que les premiers n’ont que des serviteurs, qui conserveront toujours leur place.

·         Enfin, il reste un aspect moral à la question de ce qu’est un maitre : maitre de soi, de ses passions. On peut, voir même on doit, être son propre maitre. Cette dernière question nous mettra face à ce que l’on perçoit dans le maitre en tant que valeur.

·         Il nous faudra donc déterminer les raisons d’être du maitre. Pourquoi l’homme à-t-il un maitre ? Est-ce qu’il peut seulement se passer d’un maitre, ou, au contraire, cela lui est-il absolument nécessaire ? D’où une question de fait et de droit : les maitres sont-ils nécessaire en fait comme en droit ? Et sont-ils en faits ce qu’ils devraient être en droit ?

  • Problématisation.

L’homme, au court de sa vie, connait plusieurs maitres : de ses parents qui l’éduquent et qui, dans le même temps le prive de liberté, à ceux qui ensuite le gouverne, décident de son engagement dans les guerres. Finalement, l’homme trouve toujours son maitre. Mais qu’est-ce qu’un maitre ? Pourquoi cherchons-nous toujours sa présence, nous référant sans cesse à lui ? Tout d’abord, que maitrise, finalement, le maitre ? Quelle est sa valeur ? Peut-on, par ailleurs, penser qu’il puisse y avoir de bons et de mauvais maitres ? Enfin, Enfin, le maitre qui domine et celui qui enseigne sont-ils tout à fait opposés ?




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 3589 mots (soit 5 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "Qu'est-ce qu'un Maître ? " a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit