NoCopy.net

La maîtrise des désirs ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Le développement du luxe et l'idée de progrès ... Le génie de l'artiste et le talent du techni ... >>
Partager

La maîtrise des désirs ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La maîtrise des désirs ?



Publié le : 13/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

La maîtrise des désirs ?
Zoom

C'est par le jeu de la volonté que se trace la différence entre la passion, qui fait de nous les jouets du désir, et l'action, dans laquelle nous sommes le sujet décidant librement de ses fins. Plaçant au centre de leur morale cette faculté selon eux hégémonique que doit être la volonté, les stoïciens, en l'associant à la raison, y voient la seule instance capable de décider entre ce qui dépend de nous, qui mérite qu'on le prenne au sérieux dans la mesure où c'est cela qui délimite l'espace de notre liberté, et ce qui n'en dépend pas, dont nous ne devons pas tenir compte. Ainsi le sage peut-il légitimement aspirer à exercer un contrôle actif sur soi. Cela le prépare à résister aux événements extérieurs à son contrôle, devant lesquels il doit rester impassible. Dans cette perspective, le contrôle du désir est d'un même mouvement source de sagesse et de bonheur: désirer l'impossible (par exemple, ne pas mourir) est à la fois insensé et source certaine de malheur. C'est empoisonner sa vie réelle au nom d'une aspiration dont on sait d'avance qu'elle ne sera pas satisfaite. Il n'est guère plus raisonnable de suspendre son bonheur à des événements incertains. Selon la belle formule de Descartes, il est toujours plus sensé de travailler «à changer mes désirs que l'ordre du monde». L'usage que nous faisons de notre volonté est ainsi la seule source légitime de nos satisfactions, car il est véritablement la seule source de nos mérites: on est rarement responsable de sa beauté ou de son intelligence, mais on l'est toujours des décisions que l'on prend en s'appuyant sur ce dont la nature et le hasard ont bien voulu nous doter. Le nihilisme Cette volonté de traiter raisonnablement ses désirs ne doit pas être confondue avec les diverses formes de renoncement gratuit, de sacrifice pour le sacrifice, que Nietzsche désigne du nom de nihilisme.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : La maîtrise des désirs ?
Corrigé de 3308 mots (soit 5 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "La maîtrise des désirs ? " a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • Midas-220033 (Hors-ligne), le 03/03/2014 à 03H17.
  • dollecam (Hors-ligne), le 05/12/2010 à 05H16.
  • Guillaume25071 (Hors-ligne), le 03/03/2009 à 03H17.
  • Fannie14508 (Hors-ligne), le 17/01/2009 à 17H08.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Kant remarque ainsi que le bonheur est difficile à définir et que chacun le voit dans des objets différents. Il écrit ainsi : « , par malheur, le concept de bonheur est un concept si indéterminé que, malgré le désir qu'a tout homme d'arriver à être heureux, personne ne peut jamais dire en termes précis et cohérents ce que véritablement il désire et il veut." Faut-il pour autant renoncer au bonheur ? Non, cela serait dommageable. Remarquons d'ailleurs que le bonheur est aussi un désir et en ce sens, il pousse l'homme à l'action. Si le bonheur est un désir, alors en reprenant l'expression d'Aristote, que tous les hommes ont un désir de bonheur et que ce désir est le but de toutes leurs actions. Le désir est donc origine et but de nos actes. - Pourtant, cela ne résout pas le problème. Il est vrai que le désir peut nous emmener trop loin, dans des actions dangereuses et que le bonheur est compliqué à définir.

    Ajouté par PROF

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    D'une façon générale celle-ci -(l'éducation) consiste à maîtriser l'animalité et à exercer un contrôle sur les exigences du corps (...) ce que montrent par exemple les intéressantes recherches psycho-physiologiques faites récemment par des médecins qualifiés chez les Yogis de l'Inde. Elles ont montré en particulier à quelle maîtrise de la respiration pouvaient atteindre ces ascètes; les sujets entraînés atteignent des phases d'apnée extraordinairement longues qui coïncident avec l'état ultime de concentration mentale ou Samadhi. Ils parviennent à une maîtrise remarquable non seulement du système musculaire strié mais, ce qui semblait -a priori inconcevable, à une maîtrise du système nerveux végétatif., J. DELAY, la Psycho-physiologie humaine, p. 106.

    Ajouté par webmaster

    Prions-le d'allumer en nous le feu des saints désirs et d'éteindre l'ardeur cuisante des désirs coupables. George Sand, Lélia

    Ajouté par webmaster

    (...) les représentations elles-mêmes étaient soumises à ce mouvement d'ensemble, en hallucinant la réalisation des désirs ou en conservant dans l'inconscient le souvenir des désirs satisfaits ou des échecs et des conflits., J. PIAGET, Épistémologie des sciences de l'homme, p. 183.

    Ajouté par webmaster

    Cette violence, cette impétuosité des désirs, il ne nous semble point tant qu'elle soit en nous, mais plutôt en l'objet même de nos désirs et qu'elle en constitue l'attrait., GIDE, Journal, 8 déc. 1929.

    Ajouté par webmaster

    La convoitise, la cupidité et l'avidité sont de ces mauvais désirs qui ont pour principe la concupiscence. Ils sont définis tous les trois de même par l'Académie : désirs immodérés. Ils ont pour but immédiat, non pas la jouissance, le plaisir, mais l'acquisition des choses qui les procurent. Ils marquent l'envie d'avoir (...) Ce qui distingue la cupidité, c'est son ardeur, sa violence., LAFAYE, Dict. des synonymes, p. 455.

    Ajouté par webmaster

    Je connais la force de la coutume, et jusqu'où elle maîtrise les esprits (...), LA BRUYèRE, les Caractères, XIV, 35.

    Ajouté par webmaster

    (...) le tournoiement dans un coude de rivière d'une pirogue qu'on ne maîtrise plus (...), Henri FAUCONNIER, Malaisie, p. 12.

    Ajouté par webmaster

    Ainsi abandonnez-vous à vos désirs; car cela est en même temps s'abandonner à tous les désirs de l'Époux céleste. Toutefois la dernière marque de la réalité de ce chaste mariage, de cette jouissance, de cette union, ce sera le changement de la vie; mais vous ne devez pas croire que cette marque puisse, ou doive vous être sensible. Votre Époux vous changera insensiblement (...), BOSSUET, Lettres, CXXVI, OE., t. XXVII, p. 612.

    Ajouté par webmaster

    (...) de là, ce foisonnement confus, qui, maîtrisé, servira dans la composition de ses romans, à leur complexité puissante., GIDE, Dostoïevski, p. 9.

    Ajouté par webmaster

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    La maîtrise des désirs ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit
    Podcast philo