Maîtrisons-nous la technique?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Penser est-ce avoir des idées? Faut-il désespérer du bonheur? >>
Partager

Maîtrisons-nous la technique?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Maîtrisons-nous la technique?



Publié le : 16/8/2005 -Format: Document en format FLASH protégé

	Maîtrisons-nous la technique?
Zoom

La technique peut se définir comme « ensemble de procédés bien définis et transmissibles, destinés à produire certains résultats jugés utiles ». La technique se distingue donc de la simple habitude : elle n'est pas simplement une manière d'agir ou un état d'esprit acquis par la répétition fréquente des mêmes actes mais elle implique au contraire une représentation rationnelle plus ou moins abstraite. Mais la technique n'est pas pour autant réductible à la science puisque cette dernière a pour fin de représenter la réalité alors que la technique se propose de la transformer. Ce qui est essentiel dans la notion de technique, c'est le rapport de moyens à des fins (des buts) : une technique est un moyen ou un ensemble de moyens adapté(s) à une (ou parfois plusieurs) fin(s).Aussi la question posée sous-entend le fait que nous ne maîtrisons pas la technique, que quelque chose en elle nous échappe, qu'elle a attend pour ainsi dire une certaine autonomie par rapport à l'homme. Les rapports se seraient inversés et désormais ça serait la technique ou la machine qui maîtriserait l'homme. Aussi faut-il se demander, qu'est-ce qui dans la technique a provoqué cette perte de maîtrise ? Cette peur de la technique est-elle finalement fondée ?


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	Maîtrisons-nous la technique?	Corrigé de 1517 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Maîtrisons-nous la technique? " a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • betta-226365 (Hors-ligne), le 05/01/2014 à 05H14.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Le progrès technique n'est pas complétement maîtrisé par les hommes. L'homme ne doit-il pas se plier aux impératifs de la technique ? L'économie mondiale ne repose-t-elle pas sur des systèmes informatiques ? De plus, le corps de l'homme lui-même n'est-il pas instrumentalisé par la technique ?

    Son livre majeur, « Du mode d'existence des objets techniques », proclame d'emblée que « l'opposition dressée entre la culture et la technique, entre l'homme et la machine, est fausse et sans fondement ». Pourtant, dans l'imagerie collective, dans l'opinion commune, le mal est fait : même si l'on peut attribuer cette diabolisation de la technique à la peur de la nouveauté ou même à une forme latente de xénophobie, de crainte de ce qui est autre, l'idée que le robot est en train de remplacer l'ouvrier est une idée largement répandue. Aux yeux de Simondon, on ne peut lutter contre cette idée qu'en réintroduisant dans la culture « la conscience de la nature des machines » . La culture technique qu'il appelle de ses voeux s'articule autour d'une exigence : la technicité n'est pas froide, elle ne s'évalue pas seulement par des critères mécaniques, mais par l'activité finalisante de l'homme.

    Ajouté par PROF

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    LA TECHNIQUE ET L'HOMME "Quand nous considérons la technique comme quelque chose de neutre, c'est alors que nous lui sommes livrés de la pire façon : car cette conception, qui jouit aujourd'hui d'une faveur toute particulière, nous rend complètement aveugles en face de l'essence de la technique." Heidegger, La Question de la technique, 1953.

    Ajouté par webmaster

    « Quand nous considérons la technique comme quelque chose - de neutre, c'est alors que nous lui sommes livrés de la pire façon : car cette conception [...] nous rend complètement aveugles en face de l'essence de la technique. » Heidegger, La Question de la technique, 1953.

    Ajouté par webmaster

    Heidegger • "Quand nous considérons la technique comme quelque chose de neutre, c'est alors que nous lui sommes livrés de la pire façon : car cette conception, qui jouit aujourd'hui d'une faveur toute particulière, nous rend complètement aveugles en face de l'essence de la technique." > Martin Heidegger, La question de la technique (1953), in Essais et Conférences, trad. A. Préau, Gallimard, coll. Tel, 1980, p. 10.

    Ajouté par webmaster

    La description (...) de cette technique -(du cinéma) nous fait espérer que, par elle, le public se rendra compte des qualités spéciales du cinéma; nous ne parlerons plus d'esthétique, mais ce sera la technique même qui prouvera (...) que le cinéma n'est ni théâtre, ni peinture, ni roman, ni abstraction. L'-outillage du cinéma montrera la gamme infinie ouverte à l'esprit inventif du spectacle; la -réalisation, par des exemples de scénarios et par le rôle du metteur en scène, de l'acteur, de la musique, etc., montrera ce qui est cinéma et ce qui n'est qu'enregistrement cinématographique. La -diffusion montrera comment on atteint le public, de la réclame à la critique, en passant par les salles de projection., LO DUCA, Technique du cinéma (P.U.F.), Introd., p. 5.

    Ajouté par webmaster

    .2 Il n'y a point de technique s'il n'y a outil, instrument ou machine; mais ces objets, fabriqués de façon à régler l'action, et qui sont comme des méthodes solidifiées, ne font pas eux-mêmes, la technique, qui est un genre de pensée (...)» ( technicien, cit. 1.), ALAIN, Propos, Technique et Science, 20 août 1930, Pl., t. I, p. 950.

    Ajouté par webmaster

    Alain • "On a fait l'arc, le treuil et la voile sans savoir assez ce qu'on faisait. […] On a souvent remarqué que nos lointains ancêtres avaient une technique fort avancée avec des idées d'enfants. Nos descendants diront à peu près la même chose de nous […] ; mais, en nous comme en eux, il y a toujours une point de puissance qui est en avance sur le savoir." > Alain, La technique contre l'esprit, 3 novembre 1932, in Propos, Gallimard, coll. Pléiade, t. I, p. 1102.

    Ajouté par webmaster

    L'objet technique pris selon son essence, c'est-à-dire l'objet technique en tant qu'il a été inventé, pensé et voulu, assumé par un sujet humain, devient le support et le symbole de cette relation que nous voudrions nommer transindividuelle., Gilbert SIMONDON, Du mode d'existence des objets techniques, p. 247.

    Ajouté par webmaster

    « Historiquement, la technique a précédé la science, l'homme primitif a connu des techniques. » Jacques Ellul, La Technique ou l'Enjeu du siècle, 1954.

    Ajouté par webmaster

    .1 Quant à l'expression «milieu technique», elle peut se contester. Il est plus correct et plus exact de parler d'un -milieu urbain que d'un milieu technique. C'est dans et par la ville que la technique entre dans la société et qu'elle produit un «milieu»., Henri LEFèBVRE, la Vie quotidienne dans le monde moderne, p. 98.

    Ajouté par webmaster

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Maîtrisons-nous la technique?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit
    Podcast philo