LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< PEUT-ON VENIR À BOUT D'UNE CROYANCE PAR LE RA ... PEUT-ON DIRE QUE LE VRAI EST CE QUI RÉUSSIT ? >>


Partager

LA MALADIE D'UN ÊTRE VIVANT EST-ELLE COMPARABLE À LA PANNE D'UNE MACHINE ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : LA MALADIE D'UN ÊTRE VIVANT EST-ELLE COMPARABLE À LA PANNE D'UNE MACHINE ?



Publié le : 13/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

LA MALADIE D'UN ÊTRE VIVANT EST-ELLE COMPARABLE À LA PANNE D'UNE MACHINE ?
Zoom

Puisque le corps est une machine certes complexe, il peut tomber en panne comme n'importe quelle machine. Un organe atteint par une maladie est comparable à une pièce de moteur défectueuse. Mais, parce que l'organisme possède des propriétés vitales particulières, on ne peut pas le comparer à une machine. Il est capable de lutter contre la maladie. Aucune machine ne peut d'elle-même lutter contre une panne et la réparer.



a) La hiérarchie des âmes selon Aristote. Aristote distinguait, dans son Traité de l'Ame : * L'âme végétative, principe de la nutrition et de la croissance des plantes; * L'âme sensitive, principe de la sensation et de la locomotion chez les animaux; * l'âme rationnelle (ou dianoétique), qui - chez l'homme - couronne les deux précédentes. b) Chose qui pense ou matière brute. Descartes rejette absolument ces distinctions. « Il n'y a en nous, écrit-il, qu'une seule âme, et cette âme n'a en soi aucune diversité de parties : la même qui est sensitive est raisonnable, et tous ses appétits sont des volontés » (Traité des Passions, art. 47; 1649). Ceci implique que les animaux, qui ne pensent pas, ne connaissent ni le plaisir ni la douleur. c) L'insoluble question de l'union de l'âme et du corps. * Le corps de l'homme aussi est donc en tous points comparable à une machine (un médecin du XVIIIe s. écrira même un ouvrage intitulé : L'Homme-machine, 1748).


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1181 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "LA MALADIE D'UN ÊTRE VIVANT EST-ELLE COMPARABLE À LA PANNE D'UNE MACHINE ?" a obtenu la note de :

7 / 10

Corrigé consulté par :
  • valoulebossd-227228 (Hors-ligne), le 25/04/2015 é 25H11.
  • marine29942 (Hors-ligne), le 08/11/2009 é 08H18.
  • Jacques11851 (Hors-ligne), le 11/11/2008 é 11H18.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédente

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit