« Marcher d'un grave pas », Joachim du Bellay Les Regrets

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Marc-Aurèle, Pensées Pour Moi-Même Marguerite Duras, Le Ravissement De Lol V. St ... >>
Partager

« Marcher d'un grave pas », Joachim du Bellay Les Regrets

Echange

Aperçu du corrigé : « Marcher d'un grave pas », Joachim du Bellay Les Regrets



Document transmis par : A038887


Publié le : 18/10/2010 -Format: Document en format HTML protégé

« Marcher d'un grave pas », Joachim du Bellay Les Regrets
Zoom

 

Introduction

« Marcher d’un grave pas », extrait de Les Regrets de Joachim Du Bellay. Ce recueil fut publié en 1558. Une première partie est consacrée à l’élégie, la plainte et le regret, et une seconde est écrite sur un ton ironique et satirique. Du Bellay écrit ces poèmes durant son séjour en Italie où il se fait observateur de la cour pontificale.

« Marcher d’un grave pas » dépeint le portrait du courtisan romain qui repose une satire, une caricature. Ce sont des êtres axés sur l’apparence.

 

Clés de lecture

 

 I. Portrait du courtisan

 

        La répétition de « grave » souligne une obsession dérisoire, à la limite du comique. Le mode impersonnel des verbes en début de vers donne une valeur injonctive à portée universelle au récit, comme s’il y existait un protocole. La mention d’expressions italienne « Messer Non ...



Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "« Marcher d'un grave pas », Joachim du Bellay Les Regrets" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Aspect pittoresque du sonnet, qui marque d'autant plus l'ironie du poète, avec des noms de villes, ainsi que des expressions de langue orale « E cosi ». Le premier tercet j oue un rôle essentiel dans ce sonnet, il approfondit la tonalité satyrique du poète, tout d'abord il les désigne enfin « Romain », mais surtout il dénonce ouvertement les codes hypocrites qui régissent le monde de la cour italienne. De plus, l'antiphrase entre « pauvreté » et « brave apparence » est aussi ironique : la pauvreté, lorsqu'elle est mise en lien avec l'adjectif brave, témoigne aussi d'une misère d'esprit, ce que du Bellay nous décrit dans ce sonnet. Le dernier tercet r epose sur le constat amer de du Bellay, et de l'un de ses regrets, il n'a pas découvert l'Italie qu'il imaginait. C'est pour lui expérience décevante.

Ajouté par PROF

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Marcher d'un grave pas, et d'un grave sourcil, Et d'un grave souris à chacun faire fête, Balancer tous ses mots, répondre de la tête (...), DU BELLAY, Regrets, 86, p. 212.

Ajouté par webmaster

Comme un qui tout ému d'un effroyable songe Se réveille en sursaut, et par le lit s'allonge (...), DU BELLAY, les Regrets, LXXXIX.

Ajouté par webmaster

Et sans craindre la froidure, Dessus l'humide verdure Bale au serain de la nuict? ? Joachim du Bellay, dans Littré

Ajouté par webmaster

Je vieillis malheureux en étrange province, Fuyant la pauvreté : mais las ne fuyant pas Les regrets, les ennuis, le travail, et la peine, Le tardif repentir d'une espérance vaine, Et l'importun souci, qui me suit pas à pas., DU BELLAY, les Regrets, XXIV.

Ajouté par webmaster

-L'illustration de la langue françoise par Joachim Du Bellay est comme le manifeste de cette insurrection soudaine (...), SAINTE-BEUVE, Tableau de la poésie française au XVIËe s., p. 45.

Ajouté par webmaster

(...) un si gentil et si vertueux Prince (...), DU BELLAY, les Regrets, CXXIV

Ajouté par webmaster

Je remplis de ton nom -(France) les antres et les bois., DU BELLAY, les Regrets, IX (1557).

Ajouté par webmaster

(...) Plus que le marbre dur me plaît l'ardoise fine (...), DU BELLAY, Regrets, XXXI.

Ajouté par webmaster

(...) et plus que l'air marin -(me plaît) la douceur angevine., DU BELLAY, Regrets, XXXI.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédente

« Marcher d'un grave pas », Joachim du Bellay Les Regrets

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo