NoCopy.net

MARIVAUX, Le jeux de l'amour et du hasard : incipit

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Le pain – PONGE Analyse De La Première Page Du Roman La Princ ... >>
Partager

MARIVAUX, Le jeux de l'amour et du hasard : incipit

Echange

Aperçu du corrigé : MARIVAUX, Le jeux de l'amour et du hasard : incipit



Document transmis par : leea16564


Publié le : 11/9/2006 -Format: Document en format FLASH protégé

MARIVAUX, Le jeux de l'amour et du hasard : incipit
Zoom

1. Les didascalies
 
 1.1 Le titre
 
 1.1.1 Le titre de la pièce est assez flou. Il ne cite aucun personnage et aucun lieu. Cependant, en l’interprétant, on peut penser qu’il aborde le thème principal de la pièce : l’amour. Le mot « jeu » peut aussi laisser supposer qu’il s’agit d’une pièce s’inscrivant dans le registre comique. Le mot « hasard » peut indiquer une notion d’imprévu qui, en plus de renforcer le style comique de la pièce, serait alors liée au thème de l’amour ce, qui peut donc laisser penser que deux êtres vont se rencontrer par hasard.
 
 1.1.2 Le texte théâtral apporte quelques informations sur le titre. Il confirme le fait que l’amour est un des grands thèmes de la pièce (=> mariage, « quoi, vous n’épouserez pas celui qu’il vous destine ? »). Le texte théâtral apporte des indications sur le mot « hasard » présent dans le titre. En effet, le père de Sylvia, monsieur Orgon souhaite marier cette dernière. Sylvia dresse un portrait très pessimiste du genre d’homme que son père lui réserve tandis que Lisette lui dresse un portrait assez mélioratif. Le mot « hasard » introduit donc le fait qu’on ne sait pas de quel genre d’homme il va s’agir, s’il se rapprochera de l’image qu’en fait Lisette ou du portrait qu’en dresse Sylvia. La fonction du mot « jeu » est aussi confirmée par les tonalités comiques de la première pièce. (Jurons de Lisette, situation, contraste entre le caractère des deux femmes,…)
 
 1.2 La présentation des personnages
 
 1.2.1 On reçoit très peu d’informations sur les personnages lors de leur présentation. On reçoit un peu de renseignements sur leurs fonctions : Lisette est une femme de chambre, Arlequin est le valet de Dorante. On peut aussi remarquer la présence d’un laquais et le fait que le mot « monsieur » accompagne le mot Oregon. On peut donc penser que la pièce s’inscrit dans un milieu très aisé, bourgeois voire noble. La présence d’un laquais permet aussi de situer la pièce dans une époque assez éloignée de la nôtre (18ème S.).
 
 1.2.2 La hiérarchisation des personnages est faite selon leur classe sociale, du plus nobles au moins prestigieux. La présentation commence par monsieur Oregon et finit par le laquais.
 
 1.3 Le décor
 
 1.3.1 On ne sait pas si la scène se passe à l’intérieur ou à l’extérieur,( mais on peut supposer qu’elle à lieu dans une maison d’un gentilhomme de Paris.)
 
 1.3.2 Le décor est réaliste. En effet, il se déroule dans une ville existante : Paris.
 
 1.3.3 Le décor est très peu détaillé, on ne connait rien à part la ville où se déroule l’action, aucune autre indication n’est fournie dans les didascalies.
 
 1.3.4 Les informations sur le décor en tant que tel ne permettent pas de situer la pièce dans le temps, mais la présence de certains personnages comme le laquais et l’aspect bourgeois que représente la présence de « monsieur Oregon » dans la présentation des personnages permet de situer l’action dans une époque assez éloignée de la nôtre, aux alentours du 18ème siècle.
 
 1.3.5 Oui, le décor est un peu symbolique. Paris symbolise la ville où se côtoient la bourgeoisie et les classes plus populaires, comme en témoigne aussi la présentation des personnages qui nous indique que l’action de passe dans un milieu aisé avec une domesticité nombreuse.
 
 1.3.6 Le texte théâtral n’y fait pas allusion.
 
 1.3.7 Pas d’atmosphère particulière car pas plus d’indications si l’on se base sur les didascalies.
 
 1.3.8 Pas d’indication concernant l’éclairage. La pièce a été écrite en 1730, un éclairage particulier n’était donc pas de mise lors des représentations.
 
 1.3.9 Pas d’indication sur les bruitages.
 
 1.3.10 Oui, il y a une relation entre les décors et les personnages comme dit plus haut. Paris est une ville qui symbolise le mélange (hétérogène) des classes sociales, on, peut donc faire un lien avec la présentation des personnages qui se compose de personnages aisé (bourgeois) et de leur domestiques (classe populaire).
 
 1.3.11 Le décor ne joue pas un rôle important, il donne très peu d’indication. Le fait qu’il se passe à Paris peut être interprété et justifié (comme ci-dessus) mais ce n’est pas une information spécialement nécessaire. Cette indication sur le décor, qui est la seule que les didascalies fournissent, n’est pas essentielle, elle permet juste de situer l’action.
 
 1.4 Les didascalies interstitielles
 
  Il n’y en a pas
 
 1.5 L’importance des didascalies
 
 Les didascalies sont peu importantes, il y en a très peu. Elles apportent donc très peu d’informations et ne sont pas essentielles car la plupart des renseignements qu’elles apportent sont rappelés dans le texte théâtral, comme la fonction des personnages, leur milieu etc. Par conséquent, elles occupent clairement une place secondaire dans la pièce par rapport au texte « à dire ».
 
 2. Les incipit
 
 2.1 Sur quels personnages recevons-nous des informations ?
 
 2.1.1 Les personnages que p...



Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "MARIVAUX, Le jeux de l'amour et du hasard : incipit" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Lisette commande ainsi à Arlequin de « n'averti[r] en rien » son maitre pour qu'il reste « encore dans l'erreur à l'égard de [sa] maitresse ». Ceci nous met en garde pour le reste de l'action et nous donne envie de voir la réaction des maitres qui est prévisible et donc, comique. Tout en restant comique, l'évolution des sentiments des personnages est particulièrement frappante dans ce passage. Le changement d'humeur est un thème très important dans cette scène car ni Arlequin ni Lisette n'ont la même approche ni la même progression de leurs sentiments. En effet, Lisette est plus réservée qu'Arlequin. Lisette dit qu'elle « esquivait » la présence d'Arlequin. On peut voir une certaine réticence dans les sentiments de Lisette. Ceci n'est pas confirmer par la suite car elle voit dans l'amour d'arlequin un « présent du ciel ».

Ajouté par PROF

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

On appelle jeux de -hasard, ceux où le -hasard seul décide, où la réflexion, le jugement, etc., ne servent de rien, comme le passe-dix. Ces sortes de jeux sont défendus par les Ordonnances., Trévoux, Dict., art. -Hasard.

Ajouté par webmaster

- (...) laissons là l'amour, et soyons bons amis. - Rien que cela? Ton petit traité n'est composé que de deux clauses impossibles., MARIVAUX, le Jeu de l'amour et du hasard, I, 7.

Ajouté par webmaster

Mon coeur et ma main t'appartiennent (...), MARIVAUX, le Jeu de l'amour et du hasard, III, 8.

Ajouté par webmaster

Je me rappelle de t'avoir demandé si ta maîtresse te valait., MARIVAUX, le Jeu de l'amour et du hasard, I, 7.

Ajouté par webmaster

(...) tâchez de parler de votre maître avec un peu plus de ménagement., MARIVAUX, le Jeu de l'amour et du hasard, II, 10.

Ajouté par webmaster

(...) je n'ai pu me défendre de t'aimer. - Nous y voilà (...) adieu., MARIVAUX, le Jeu de l'amour et du hasard, II, 12.

Ajouté par webmaster

Peut-être que Dorante prendra du goût pour ma soeur (...), MARIVAUX, le Jeu de l'amour et du hasard, I, 4.

Ajouté par webmaster

Dans ce monde il faut être un peu trop bon pour l'être assez., MARIVAUX, le Jeu de l'amour et du hasard, I, 2.

Ajouté par webmaster

Dans ce monde il faut être un peu trop bon pour l'être assez., MARIVAUX, le Jeu de l'amour et du hasard, I, 2.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



MARIVAUX, Le jeux de l'amour et du hasard : incipit

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo