NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Amour et fidélité sont-ils compatibles ? La culture s'oppose-t-elle à l'art ? >>


Partager

Le matérialisme implique-t-il l'absence de liberté ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Le matérialisme implique-t-il l'absence de liberté ?



Publié le : 21/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Le matérialisme implique-t-il l'absence de liberté ?
Zoom

Le matérialisme désigne toute doctrine qui professe qu'il n'est de réalité que matérielle (Diderot en fait la doctrine de ceux qui « concluent qu'il n'y a que de la matière, et qu'elle suffit pour tout expliquer «), ce terme fait donc référence à des doctrines très différentes selon la nature et les propriétés reconnues à la matière en question. Si le terme n'a été forgé qu'au XVIIème siècle, il renvoie néanmoins à un débat présent dès l'Antiquité puisque Platon, dans le Sophiste, oppose ceux qui réduisent tout à des réalités corporelles à ceux qu'il défend, les « amis des formes «. En réalité, la question du matérialisme est celle de la réduction à la matière, et plus particulièrement de l'âme et de l'intelligible. Deux problèmes se conjuguent :

1)       Un problème ontologique : de quoi est faite la réalité naturelle comme la réalité humaine ?

2)       Un problème épistémologique : la matière est-elle un principe suffisant pour expliquer l'ensemble des phénomènes, pour servir de base à l'ensemble de la connaissance ?

On voit que ces problèmes ne convergent pas d'eux-mêmes vers la conclusion qu'il n'y a pas de liberté. Cela dépend en premier lieu de la manière dont on la conçoit, de ce à quoi on l'oppose.

1)       De manière plutôt 'objective' on peut concevoir la liberté comme absence de contrainte, et cette absence devient alors incompatible avec le matérialisme à condition que la matière soit associée à une nécessité contraignante et absolue.

2)       De manière plutôt 'subjective' on peut définir la liberté comme le mode immédiat par lequel la conscience se rapporte à ses actes. Pour que la matière du matérialisme soit incompatible avec la liberté ainsi comprise, il faut non seulement montrer que cette conscience est réductible à des états matériels, mais surtout expliquer :

1.       que l'immédiateté en question n'en est pas vraiment une, et peut prendre la forme d'une aliénation, en tant que le rapport à soi est construit, déterminé, par une nécessité extérieure au sujet lui-même,

2.       que le sentiment de liberté qui est produit par ce rapport de conscience peut n'est qu'une illusion, une fausse impression.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1688 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Le matérialisme implique-t-il l'absence de liberté ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • bruno27057 (Hors-ligne), le 23/03/2009 é 23H14.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit