LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Peut-on reprocher à l'art d'être inutile ? Inviterai-je un anthropophage chez moi ? >>


Partager

« Les mathématiques, disait Bertrand Russell, sont une science où on ne sait pas de quoi on parle, ni si ce qu'on dit est vrai» ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : « Les mathématiques, disait Bertrand Russell, sont une science où on ne sait pas de quoi on parle, ni si ce qu'on dit est vrai» ?



Publié le : 5/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

« Les mathématiques, disait Bertrand Russell, sont une science où on ne sait pas de quoi 

on parle, ni si ce qu'on dit est vrai» ?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
« Les mathématiques, disait Bertrand Russell, sont une science où on ne sait pas de quoi on parle, ni si ce qu'on dit est vrai» ?




Il sait fort bien que ses démonstrations portent, non pas sur les choses, mais sur des notions; ces notions peuvent être réalisées hors de son esprit, mais c'est elles qu'il fixe et non les objets extérieurs qui les réalisent. Il arrive au vulgaire, au philosophe et même au physicien, de réaliser des abstractions. Le mathématicien ne tombe pas dans cette illusion, puisqu'il considère l'abstraction comme son domaine propre. Mieux que quiconque, il sait de quoi il parle. B. En mathématiques on sait aussi que ce qu'on dit est vrai, et il n'est pas de science qui parvienne à un si haut degré de certitude : « certitude mathématique » est synonyme de « certitude absolue ». Sans doute, on ignore s'il existe un monde qui réalise les conditions supposées par les données de départ, ou plutôt on se désintéresse de cette question. Tout ce qu'on affirme c'est que, si ces conditions étaient réalisées, ce monde serait soumis aux lois établies par déduction à partir des principes arrêtés au départ. Les mathématiques ne sont qu'hypothético-déductives, le mathématicien ne l'ignore pas; mais il sait aussi que, l'hypothèse posée, la conclusion s'ensuit nécessairement, parce qu'elle est impliquée dans l'hypothèse. Ainsi, la vérité obtenue en mathématiques l'emporte sur celle qu'obtiennent les autres sciences.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1232 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "« Les mathématiques, disait Bertrand Russell, sont une science où on ne sait pas de quoi on parle, ni si ce qu'on dit est vrai» ? " a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • cassieFfmj (Hors-ligne), le 31/01/2011 é 31H13.
  • Denis46045 (Hors-ligne), le 29/01/2011 é 29H18.
  • Moi20577 (Hors-ligne), le 04/03/2009 é 04H16.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédente

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit