NoCopy.net

MAUPASSANT : Le Horla (Fiche de lecture)

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< LA FAYETTE (Mme de) : La Princesse de Clèves ... La passion entre Roméo et Juliette est-elle v ... >>
Partager

MAUPASSANT : Le Horla (Fiche de lecture)

Fiche de lecture

Aperçu du corrigé : MAUPASSANT : Le Horla (Fiche de lecture)



document rémunéré

Document transmis par : Tiphaine41195


Format: Document en format FLASH protégé

MAUPASSANT : Le Horla (Fiche de lecture)
Zoom

Très tôt, l'oeuvre se ressent de ces tendances : Sur l'eau (1876), « Fou ? » (Mademoiselle Fifi, 1882), « Denis » (Miss Harnet, 1883) racontent l'histoire d'individus à la limite de l'aliénation. « Lui ? « Un fou P» « Qui sait ? »... On peut appliquer à l'auteur cette réflexion qui ouvre le récit « Madame Hermet » (1889) : « Les fous m'attirent [...] Eux seuls peuvent être heureux sur la terre, car pour eux la réalité n'existe pas. » L'époque favorise cet engouement : le 'axe siècle finissant est particulièrement entiché de magnétisme, de télépathie, d'hypnose, d'hallucination provoquée. Maupassant, plus que d'autres parce qu'il se sent atteint, veut savoir, connaître. Depuis 1884, il fréquente le service du docteur Charcot à la Salpêtrière ; il s'est également initié aux travaux de l'école de Nancy (cf. p. 30) fondée en 1866 par le docteur Liébeau. Il va aussi, récupérant une mode et peut-être une tradition littéraire (celle du double, de l'autoscopie), exorciser son obsession par l'écriture.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : MAUPASSANT : Le Horla (Fiche de lecture) Corrigé de 3031 mots (soit 5 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "MAUPASSANT : Le Horla (Fiche de lecture)" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Nourri des propres troubles mentaux de Maupassant, le Horla illustre parfaitement le genre du conte fantastique où, dans un quotidien où chacun se reconnaît, surgit un événement inhabituel que la narration cherche à élucider, suscitant plusieurs explications dont aucune ne s’impose ni n’apporte de vraie réponse.

Ajouté par PROF

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Les linges enfermant les bouteilles étaient demeurés immaculés. Guy de Maupassant, le Horla

Ajouté par webmaster

Après plusieurs heures de marche, j'atteignis l'énorme bloc de pierre qui porte la petite cité dominée par la grande église. Guy de Maupassant, le Horla

Ajouté par webmaster

Le médecin lui prit le pouls, la regarda quelque temps, une main levée vers ses yeux qu'elle ferma peu à peu sous l'effort insoutenable de cette puissance magnétique. Guy de Maupassant, le Horla,

Ajouté par webmaster

Alors... alors... demain... ou après..., ou un jour quelconque, je pourrai donc le tenir sous mes poings, et l'écraser contre le sol! Guy de Maupassant, le Horla, ABU, la Bibliothèque universelle

Ajouté par webmaster

Le médecin lui prit le pouls, la regarda quelque temps, une main levée vers ses yeux qu'elle ferma peu à peu sous l'effort insoutenable de cette puissance magnétique. Guy de Maupassant, le Horla, ABU, la Bibliothèque universelle

Ajouté par webmaster

Le médecin lui prit le pouls, la regarda quelque temps, une main levée vers ses yeux qu'elle ferma peu à peu sous l'effort insoutenable de cette puissance magnétique. Guy de Maupassant, le Horla, ABU, la Bibliothèque universelle

Ajouté par webmaster

.1 Nous sommes quelques-uns, si peu sur ce monde, depuis l'huître jusqu'à l'homme. Pourquoi pas un de plus, une fois accomplie la période qui sépare les apparitions successives de toutes les espèces diverses? Pourquoi pas un de plus?, MAUPASSANT, le Horla, Pl., t. II, p. 934.

Ajouté par webmaster

Ce n'est point une lecture frivole, c'est une lecture poignante et exaltante, c'est une lecture âpre et magnifique., G. DUHAMEL, Refuges de la lecture, II, p. 79.

Ajouté par webmaster

Moi je me débats, lié par cette impuissance atroce, qui nous paralyse dans les songes; je veux crier, - je ne peux pas; - je veux remuer, - je ne peux pas; - j'essaye, avec des efforts affreux, en haletant, de me tourner, de rejeter cet être qui m'écrase et qui m'étouffe, - je ne peux pas!, MAUPASSANT, le Horla, 25 mai.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

MAUPASSANT : Le Horla (Fiche de lecture)

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo