NoCopy.net

La mauvaise conscience est-elle chose bienfaisante ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Suis-je le mieux placé pour me connaître ? l'homme est un être de désir: qu'en pensez-vo ... >>


Partager

La mauvaise conscience est-elle chose bienfaisante ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La mauvaise conscience est-elle chose bienfaisante ?



Publié le : 2/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé


La mauvaise conscience ou la conscience mauvaiseComment peut-on considérer comme chose bienfaisante une conscience tourmentée par la honte et les remords? La mauvaise conscience n'est-elle pas le mal redoutable dont l'homme est frappé depuis qu'il vit dans une société que les contraintes de toutes sortes ont pacifiée? Toute l'agressivité de l'animal, dit Nietzsche, est devenue coupable chez l'homme. Les instincts ne pouvant décharger leur énergie à l'extérieur se sont tournés vers l'intérieur.Tout instinct qui ne trouve pas de débouché naturel, en se réalisant ou en se satisfaisant, est intériorisé. Le psychisme conscient, qui à l'origine devait être faible et de peu d'importance, est constitué par l'intériorisation de cette énergie vacante. Sous l'effet des entraves de la civilisation, la conscience a pu s'accroître et se développer. C'est le propre de toute organisation sociale d'élever ainsi des bastions pour se protéger contre les instincts individuels et primitifs de liberté, en usant tout d'abord du mécanisme de la contrainte, du châtiment et de la récompense. L'homme, qui à l'origine est naturellement un être sauvage, libre et vagabond, se trouve dressé contre lui-même, par l'interdit social qui lui est fait de conduire ses instincts jusqu'à leur terme, en allant jusqu'au bout de ses propres pulsions. Lorsque sa propre liberté lui est ainsi confisquée et dérobée, peut naître la mauvaise conscience, soit le sentiment de rancoeur, de cruauté, de persécution.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : La mauvaise conscience est-elle chose bienfaisante ? Corrigé de 1548 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "La mauvaise conscience est-elle chose bienfaisante ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • Pierre15758 (Hors-ligne), le 15/12/2008 é 15H18.
  • Jovanovic5370 (Hors-ligne), le 09/11/2008 é 09H15.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    La mauvaise conscience est-elle chose bienfaisante ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit