NoCopy.net

LE MÉLODRAME

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< TALMA ET L'EVOLUTION DU THEATRE Intro en philo + allégorie de la caverne >>
Partager

LE MÉLODRAME

Littérature

Aperçu du corrigé : LE MÉLODRAME



document rémunéré

Document transmis par : ???


Publié le : 30/3/2012 -Format: Document en format FLASH protégé

LE MÉLODRAME
Zoom

Le mélodrame est une forme théâtrale qui naît aux environs de la Révolution. Tragédie populaire, "fils dévoyé du drame sensible", le mélodrame est avant tout théâtre pour le peuple. L'un de ses premiers théoriciens est Sébastien Mercier ; " Pourquoi fermez-vous votre théâtre au peuple, nation orgueilleuse ou avare ? " s'écrie-t-il dans l'Essai sur l'art dramatique (1773). Et Robespierre dans l'Eloge de Gresset (1786), plaide pour un théâtre qui représenterait "d'autres malheurs que ceux d'Oreste et d'Andromaque". Mais avec le mélodrame nous sommes loin du drame ou de la comédie bourgeoise à la Diderot, Sedaine ou Nivelle de la Chaussée. Le mélodrame est un hybride : destiné au public populaire, il tient de la parade, du théâtre, de la foire par la présence de la danse et de la musique, du drame bourgeois par le sentimentalisme ; mais son caractère particulier et neuf est la représentation d'actions violentes, à péripéties palpitantes. C'est une sorte de "western", un spectacle que la bourgeoisie offre au peuple pour satisfaire et canaliser ses prétendus instincts de violence....




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : LE MÉLODRAME Corrigé de 1945 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "LE MÉLODRAME" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Félicité parfaite ... H ERNANI ...Ah 1 qui n'oublierait t out à c ette voix céleste l T a parole e st un chant où rien d'humain ne r este ... On y p eut discerner comme un prélude a u délicieux poème des Contemplations que sera L a Fête chez Thérèse. B . - LA PLACE D E L'ÉPOPÉE. Mais le lyrisme a u t héâtre ne saurait ê tre continu. I l n e pouvait à lui seul soutenir la pièce. P ar b onheur Victor Hugo s 'est avisé, en écrivant Hernani, q u'il possédait u n a utre don, celui de poète épique, qui pouvait aisément s 'y épanouir. Le t on de l'épopée, e t c ette càpacité de ressusciter le passé en l 'agrandissant e t e n d onnant a ux faits e t a ux hommes valeur de symbole, ce d rame nous en donne u n a vant-goût a vant q u'il trouve son expression définitivè dans Napoléon I I, A la Colonne, A l'Arc de Triomphe, L'Expiation, e t dans t oute L a Légende des siècles.

Ajouté par PROF

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

.1 La scène de -Pygmalion est un exemple de ce genre qui n'a pas eu d'imitateur. En perfectionnant cette méthode, on réunirait le double avantage de soulager l'acteur par de fréquents repos, et d'offrir au spectateur l'espèce de mélodrame le plus convenable à sa langue. Ainsi cette espèce d'ouvrage pourrait constituer le genre moyen entre la simple déclamation et le véritable mélodrame dont il n'atteindra jamais la beauté., ROUSSEAU, Fragments d'observations sur l'Alceste..., 1774.

Ajouté par webmaster

Le plénipotentiaire était un lieu commun de brigand de mélodrame, quant à la figure et au costume., V. JACQUEMONT, Correspondance, sept. 1831, II, p. 137.

Ajouté par webmaster

Mais pourquoi le mélodrame, malgré ses outrances, ne serait-il pas une forme d'art, encore que mineure?, A. MAUROIS, les Trois Dumas, IV, I.

Ajouté par webmaster

La passion, je sais ce que c'est. à condition, toutefois, qu'on ne fasse pas de mélodrame. Non, non, de la pudeur. Pas de larmes. Pas de désespoir., G. DUHAMEL, Chronique des Pasquier, IV, XIV.

Ajouté par webmaster

Et, que tous les pédants frappent leur tête creuse, Vive le mélodrame où Margot a pleuré!, A. DE MUSSET, Poésies nouvelles, «Après une lecture».

Ajouté par webmaster

Et les caractères de MËlËlËe de Varendeuil, de Germinie, de Jupillon, vous les trouvez n'est-ce pas inférieurs aux caractères de n'importe quel mélodrame de boulevard., Ed. et J. DE GONCOURT, Journal, t. VII, p. 321.

Ajouté par webmaster

Chacun sait que, dans ce mélodrame vaudevillisé, le bourgmestre prend le charpentier Pierre pour le czar Pierre., BALZAC, Dictionnaire des enseignes, Suppl., 1826, p. 118, -in D.D.L., II, 10.

Ajouté par webmaster

Le moyen âge envahit tout (...) drame, mélodrame, romances, nouvelles, poésie; il y eut jusqu'à des vaudevilles moyen âge, et Momus répéta des flonflons féodaux., Th. GAUTIER, Préface de MËlËlËe de Maupin, éd. critique MATORÉ, p. 20.

Ajouté par webmaster

Fritz Lang recourra souvent à ce même facteur dramatique -(le jeu des ombres), et il en tire ses meilleurs effets dans -Les Espions, mélodrame à mi-chemin d'un fantastique dû à de savants éclairages et du réalisme du thriller., L.H. EISNER, -in la Revue du cinéma, 1ËeËr févr. 1947, p. 10.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



LE MÉLODRAME

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast littérature