NoCopy.net

Mémoire et conscience ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Les utopies sont-elles inutiles ? « Dieu est l'asile de l'ignorance », écrivait ... >>
Partager

Mémoire et conscience ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Mémoire et conscience ?



Publié le : 12/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Mémoire et conscience ?
Zoom

On dit que les poètes ont une conscience plus vive et plus profonde du monde : c'est sans doute que pour eux le monde, à toutes saisons, à toutes les heures du jour, évoque mystérieusement.Tout ceci nous montre qu'on ne saurait séparer la conscience de la mémoire, que la conscience la plus immédiate puise dans la mémoire et s'appuie sur elle, et que la mémoire influe sur la conscience et lui imprime sa marque. En ce sens, nous pouvons faire nôtre la formule de Bergson : « Toute conscience est mémoire, conservation et accumulation du passé dans le présent. »Je suis, avons-nous vu, immédiatement conscient de moi-même et du monde. Mais je puis prendre également conscience de moi-même en tant que conscience dans le monde et conscience du monde : Je fais alors réflexion. Cette conscience réflexive, sujet et objet d'elle-même, est sans doute le plus haut degré de conscience.Qu'il s'effraie, comme Pascal, de ses espaces infinis ou qu'il s'émerveille de ses beautés, l'homme face à la nature prend en effet conscience de lui-même. Il se sent désorienté, désadapté, devant tant de grandeur, devant une telle immensité. Le monde s'oppose alors à lui, lui résiste, ne se livre ni à son intelligence ni à sa volonté. De la conscience simple et immédiate, nous passons ainsi à une conscience qui s'interroge, qui réfléchit.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Mémoire et conscience ?
Corrigé de 1487 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Mémoire et conscience ? " a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

« La mémoire ne s'applique pas au présent, c'est l'objet de la perception; la mémoire ne concerne que le passé, et l'on ne peut jamais dire qu'on se rappelle le présent quand il est présent : par exemple qu'on se rappelle tel objet blanc au moment où on le voit; mais lorsque, sans la présence des objets, on en possède la science, alors c'est la mémoire qui agit. Ainsi la mémoire est toujours accompagnée de la notion du temps. » (Aristote.

Ajouté par PROF

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

En tant que -synthèse mentale l'acte de mémoire exige la reconnaissance et la conscience du temps (...) En tant qu'-automatisme l'acte de mémoire n'implique ni la reconnaissance ni la conscience du temps (...), Jean DELAY, Dissolutions de la mémoire, p. 15.

Ajouté par webmaster

« Sans donner de la conscience une définition qui serait moins claire qu'elle, je puis la caractériser par son trait le plus apparent : conscience signifie d'abord mémoire. » Bergson, L'Energie spirituelle, 1919.

Ajouté par webmaster

(...) une conscience où tout s'équilibre, se compense et se neutralise (...), H. BERGSON, Matière et Mémoire, p. 245.

Ajouté par webmaster

Il y a, disions-nous, deux mémoires profondément distinctes : l'une, fixée dans l'organisme, n'est point autre chose que l'ensemble des mécanismes intelligemment montés qui assurent une réplique convenable aux diverses interpellations possibles (...) Habitude plutôt que mémoire, elle joue notre expérience passée, mais n'en évoque pas l'image. L'autre est la mémoire vraie. Coextensive à la conscience, elle retient et aligne à la suite les uns des autres tous nos états au fur et à mesure qu'ils se produisent, laissant à chaque fait sa place et par conséquent lui marquant sa date (...), H. BERGSON, Matière et Mémoire, p. 167-168.

Ajouté par webmaster

Nous ne travaillons qu'à remplir la mémoire, et laissons l'entendement et la conscience vide., MONTAIGNE, Essais, I, XXV.

Ajouté par webmaster

Là où le rythme du mouvement est assez lent pour cadrer avec les habitudes de notre conscience (...), H. BERGSON, Matière et Mémoire, p. 226.

Ajouté par webmaster

La conscience éclaire donc de sa lueur, à tout moment, cette partie immédiate du passé qui, penchée sur l'avenir, travaille à le réaliser et à se l'adjoindre., H. BERGSON, Matière et Mémoire, p. 163.

Ajouté par webmaster

La conscience éclaire donc de sa lueur, à tout moment, cette partie immédiate du passé qui, penchée sur l'avenir, travaille à le réaliser et à se l'adjoindre., H. BERGSON, Matière et Mémoire, p. 167.

Ajouté par webmaster

La faculté de photographie mentale, dit un auteur, appartient plutôt à la subconscience qu'à la conscience; elle obéit difficilement à l'appel de la volonté., H. BERGSON, Matière et Mémoire, p. 94.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

Mémoire et conscience ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo