LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La mort ôte-t-elle tout sens à l'existence hu ... L'utopie n'est-elle qu'un rêve inutile ? >>


Partager

La mémoire suffit-elle à l'historien ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La mémoire suffit-elle à l'historien ?



Publié le : 9/4/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

La mémoire suffit-elle à l'historien ?
Zoom

La mémoire suffit-elle à l'historien ? Mais, de quelle mémoire peut-il s'agir ? Celle de l'historien lui-même ? ou d'une mémoire collective ? Mais comment y avoir accès ? Comment se forme-t-elle ?

L'histoire n'est-elle qu'un travail de mémoire ou sur la mémoire ?

Un récit historique peut-il se présenter comme une simple suite de souvenirs ?



La révolution française de 1789 met fin à la monarchie et inaugure le régime de la République. La connaissance historique semble ainsi résider dans le recensement des faits politiques et sociaux passés et dans leur mise en ordre chronologique. Comme telle, elle ne suppose rien d’autre que le recours à une mémoire collective, recueillie par l’historien dans des documents et témoignages du passé. Pourtant, si la mémoire consiste bien à situer un événement dans le temps, à le reconnaître comme passé et à le
 conserver, elle n’est pas nécessairement fidèle à l’événement lui-même, ne le restitue jamais tel qu’il s’est produit - tout particulièrement lorsqu’il s’agit d’une mémoire “ héritée ”. Or l’historien vise à recomposer l’histoire avec le plus d’objectivité possible.
 En outre, les faits historiques ne se succèdent pas au hasard mais selon un lien causal qu’il appartient à l’historien de retrouver à travers une mémoire collective mais aussi par sa propre raison. D’où le problème : l’histoire peut-elle être ramenée à une suite de faits dont il suffirait de conserver la mémoire ou bien l’historien doit-il développer un point de vue rationnel sur l’histoire ?




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 3529 mots (soit 5 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "La mémoire suffit-elle à l'historien ?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé
Corrigé consulté par :
  • jjj-180826 (Hors-ligne), le 17/10/2012 é 17H02.
  • Alex69230 (Hors-ligne), le 29/12/2011 é 29H16.
  • PO44 (Hors-ligne), le 04/05/2011 é 04H09.
  • Laurie67263 (Hors-ligne), le 14/03/2011 é 14H21.
  • clem2118 (Hors-ligne), le 12/03/2011 é 12H15.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit