NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Faut-il s'être d'abord trompé pour pouvoir pa ... Les hommes doivent-ils choisir entre l'exploi ... >>


Partager

N'y a-t-il aucune vérité dans le mensonge ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : N'y a-t-il aucune vérité dans le mensonge ?



Publié le : 16/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

N'y a-t-il aucune vérité dans le mensonge ?
Zoom

• Le sujet confronte deux notions contraires : le mensonge et la vérité. Le mensonge est la négation consciente de la vérité ; il suppose l'intention de tromper en toute connaissance de cause. Mentir est un acte volontaire.
• Attachez de l'importance au mot « aucune « : le sujet n'affirme pas qu'il y a de la vérité dans le mensonge mais il interroge : Vérité et mensonge s'excluent-ils par définition et irrémédiablement, ou peut-on trouver une trace de vérité dans le mensonge ?
• Cocteau disait : « Je suis un mensonge qui dit la vérité «. Pensez au sophisme du menteur : « Epiménide dit que les Cretois sont des menteurs ; or Epiménide est Cretois ; donc il ment en disant que les Cretois sont des menteurs ; donc les Cretois ne sont pas des menteurs, donc Epiménide n'a pas menti en disant que les Cretois sont des menteurs, etc. « Le sophisme - raisonnement qui se présente avec les apparences de la vérité dans l'intention de tromper ou de créer un embarras - repose sur l'équivoque du mot mentir qui peut être pris soit dans son sens absolu (= dire toujours le faux), soit dans son sens relatif et courant (= dire quelquefois le vrai).


Le plan sera dialectique, par thèse, antithèse et synthèse.

  • Introduction

Problématique : le langage (et ses illusions) n'est-il pas pouvoir ? Discussion

  • A) Il n'y a aucune vérité dans le mensonge (thèse)
  • B) Le mensonge est le champ de l'« illusion-vérité « (antithèse)
  • C) Le langage thaumaturgique, où s'unifient être et non-être : dire, c'est faire, c'est inventer la vérité (synthèse)
  • Conclusion

Le langage (menteur) est vérité.



Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2132 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "N'y a-t-il aucune vérité dans le mensonge ? " a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • facedepet (Hors-ligne), le 15/12/2010 é 15H20.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit