NoCopy.net

MIGNARD Pierre : LA VIERGE À LA GRAPPE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< VOLTERRANO : UNE FARCE DU CURE ARLOTTO ROSA Salvator : MARINE >>
Partager

MIGNARD Pierre : LA VIERGE À LA GRAPPE

Beaux-arts

Aperçu du corrigé : MIGNARD Pierre : LA VIERGE À LA GRAPPE



document rémunéré

Document transmis par : ???


Publié le : 16/9/2012 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
MIGNARD Pierre : LA VIERGE À LA GRAPPE
Zoom

L'oeuvre représente la Vierge qui porte délicatement l'Enfant d'une main et de l'autre lui offre une grappe de raisins. Sur la table est disposée une nature morte, tandis qu'à l'arrière on aperçoit un vaste paysage nocturne. La référence à la Passion suggérée...




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : MIGNARD Pierre : LA VIERGE À LA GRAPPE Corrigé de 614 mots (soit 1 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "MIGNARD Pierre : LA VIERGE À LA GRAPPE" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Pierre Mignard avait un frère, Nicolas Mignard, dit Mignard d'Avignon (1606-1668), qui fut peintre et surtout portraitiste; il eut également un fils Pierre II, dit le Chevalier Mignard ( 1640-1725), peintre, mais aussi architecte, dont l'œuvre maîtresse fut l'abbaye de Montmajour, près d'Arles.

Ajouté par PROF

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Elle choisit un à un les grains de chasselas en balançant la grappe attachée à son bois, une longue grappe d'ambre vert devant la lumière (...), COLETTE, Chéri, p. 77.

Ajouté par webmaster

Les marionnettes modernes (...) ont aussi une origine pieuse (...) Le nom même de marionnette dérive de Marie, par un diminutif mignard et caressant : Marie, Mariole, Mariotte, Marion, Marionnette. Comme la statuette de la Vierge (...) espèce de poupée de la dévotion enfantine des peuples croyants, se rencontrait à chaque coin de rue (...) elle était mêlée à presque toutes les représentations de mystères (...), Th. GAUTIER, Souvenirs de théâtre..., «Marionnettes».

Ajouté par webmaster

Elle déplaça la pierre, et ne trouva dessous qu'une grappe de raisin. Anne Claude Philippe de Tubières, comte de Caylus, Nouveaux Contes orientaux

Ajouté par webmaster

La Vierge au chardonneret, la Vierge du grand-duc, la Vierge à la chaise, d'autres encore, celle des Primitifs, aux traits innocents, aux cheveux pâles, idéales et mystiques, et celles des matériels, pleines de santé., MAUPASSANT, la Vie errante, «La côte italienne».

Ajouté par webmaster

C'était une homélie de Lamennais, qui racontait l'aventure d'une grappe de raisin. Le Père de Famille la cueillait dans sa vigne, mais il ne la mangeait pas : il la rapportait à la maison, pour l'offrir à la Mère de Famille. Celle-ci, très émue, la donnait en cachette à son Fils, qui, sans rien en dire à personne, la portait à sa Soeur. Mais celle-ci n'y touchait pas non plus. Elle attendait le retour du Père, qui, en retrouvant la Grappe dans son assiette, serrait toute la Famille dans ses bras, en levant les yeux au Ciel (...) - Pourquoi cette grappe a-t-elle fait le tour complet de la famille? (...) je concentrai toute mon attention sur ce problème : dans un éclair, je vis la vérité, et je m'écriai : - C'est parce qu'elle était sulfatée!, M. PAGNOL, la Gloire de mon père, p. 163 à 165.

Ajouté par webmaster

Et cet agent c'est la pierre philosophale, le mercure; - non le mercure vulgaire qui n'est pour les alchimistes qu'un sperme métallique avorté, - mais le mercure des philosophes, appelé aussi le lion vert, le serpent, le lait de la vierge, l'eau pontique. Seulement la recette de ce mercure, de cette pierre des Sages, n'a jamais été révélée (...), HUYSMANS, Là-bas, VI.

Ajouté par webmaster

- En un mot... franchement, mon cher, êtes-vous vierge? - Vierge du coeur à l'âme, et de la tête aux pieds., MUSSET, Premières poésies, «à quoi rêvent les jeunes filles», II, 1.

Ajouté par webmaster

Il lui faut ses dix heures de pucier, tout comme à un mignard. Sans ça, monsieur a la cosse toute la journée., H. BARBUSSE, le Feu, I, II.

Ajouté par webmaster

Valens vient à propos, et sur tes bons avis je vais forcer le père à me venger du fils. Pierre Corneille, Théodore, vierge et martyre, Gallica

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



MIGNARD Pierre : LA VIERGE À LA GRAPPE

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo