NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Commentaire: Molière, Tartuffe, Acte I, scène ... Discutez cette opinion de G. Lanson : « Le Ro ... >>


Partager

Le Misanthrope, de Molière. Acte III — Scène I.

Littérature

Aperçu du corrigé : Le Misanthrope, de Molière. Acte III — Scène I.



Publié le : 16/2/2011 -Format: Document en format FLASH protégé

Le Misanthrope, de Molière. Acte III — Scène I.
Zoom

Les circonstances :
 
 Ces tirades s'insèrent dans une scène qui est en elle-même une sorte de « hors-d'œuvre « où les centres d'intérêt primordiaux s'effacent.
 
 Impression d'ensemble :
 
 Dans cette scène, où les personnages essentiels sont relégués au second plan, la peinture des caractères secondaires forme avec eux une sorte de repoussoir. Molière se révèle, dans le Misanthrope, peintre de fresque et miniaturiste. Le caractère d'Acaste, bien qu'il soit un type représentatif d'une société brillante et vide, que la nullité intellectuelle et morale caractérise, et pour qui l'amour n'est qu'un triomphe mesquin, est cependant tout vibrant de vie personnelle, et la vanité massive s'y étale avec une parfaite inconscience.
  



CLITANDRE
 
 Cher Marquis, je te vois l'âme bien satisfaite; Toute chose t'égaye, et rien ne t'inquiète. En bonne foi, crois-tu, sans Véblouir les yeux, Avoir de grands sujets de paraître joyeux?
 
 ACASTE
 
 Parbleu! je ne vois pas, lorsque je m'examine, Où prendre aucun sujet d'avoir l'âme chagrine. J'ai du bien, je suis jeune, et sors d'une maison Qui se peut dire noble avec quelque raison; Et je crois, par le rang que me donne ma race, Qu'il est fort peu d'emplois dont je ne sois en passe.
 
 Pour le cœur, dont surtout nous devons faire cas, On sait, sans vanité, que je n'en manque pas. Et l'on m'a vu pousser dans le monde une affaire
 
 D'une assez vigoureuse et gaillarde manière. Pour l'esprit, j'en ai sans doute, et du bon goût A juger sans étude et raisonner de tout; A faire aux nouveautés, dont je suis idolâtre, Figure de savant sur les bancs du théâtre, Y décider en chef, et faire du fracas A tous les beaux endroits qui méritent des « Ah! «
 
 Je suis assez adroit, j'ai bon air, bonne mine, Les dents belles surtout, et la taille fort fine. Quant à se mettre bien, je crois, sans me flatter, Qiion serait mal venu de me le disputer. Je me vois dans l'estime autant qu'on y puisse être,
 
 Fort aimé du beau sexe, et bien auprès du maître. Je crois qu'avec cela, mon cher marquis, je crois Qu'on peut par tous pays être content de soi.
  




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1866 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Le Misanthrope, de Molière. Acte III — Scène I." a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé
Corrigé consulté par :
  • Helo88-259836 (Hors-ligne), le 05/05/2015 é 05H19.
  • Helo88-259836 (Hors-ligne), le 05/05/2015 é 05H14.
  • becaye77340-232953 (Hors-ligne), le 09/03/2014 é 09H14.
  • titi14-203566 (Hors-ligne), le 07/04/2013 é 07H10.
  • 7xJulie (Hors-ligne), le 04/06/2012 é 04H01.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit