NoCopy.net

La Moisson de Bruegel (Analyse du tableau)

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La Fenaison de Bruegel (Analyse du tableau) La Rentrée des troupeaux de Bruegel (Analyse ... >>


Partager

La Moisson de Bruegel (Analyse du tableau)

Beaux-arts

Aperçu du corrigé : La Moisson de Bruegel (Analyse du tableau)



Format: Document en format FLASH protégé

La Moisson de Bruegel (Analyse du tableau)
Zoom

Installé à Bruxelles depuis deux ans, Bruegel reçoit du collectionneur Niclaes Jonghelinck la commande d'une série d'oeuvres consacrées aux mois de l'année pour décorer une pièce de sa demeure anversoise. Dans ce cycle qui reprend la tradition médiévale des calendriers, le thème de la moisson symbolise probablement le mois d'août. En traitant des travaux des champs, Bruegel évoque la place des hommes au sein de la nature selon le rythme des saisons.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : La Moisson de Bruegel (Analyse du tableau) Corrigé de 1796 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "La Moisson de Bruegel (Analyse du tableau)" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Alors il dit à ses disciples : La moisson est grande, mais il y a peu d'ouvriers. Priez donc le maître de la moisson qu'il envoie des ouvriers en sa moisson., BIBLE (SACY), Évangile selon saint Matthieu, IX, 37-38.

Ajouté par webmaster

Tel est le seul tableau dont se décore, et bien passagèrement (tableau apparition, tableau rien qu'en reflets, tableau fantôme), la chambre de Jean. Tableau qui ne durait pas longtemps et qui le frappait ainsi bien plus qu'une peinture décidément immobile et qu'il y aurait vue tous les jours., PROUST, Jean Santeuil, Pl., p. 317.

Ajouté par webmaster

Parler de «tableau vivant» à propos de tableau, voilà qui semble tautologique! N'y a-t-il pas toujours «tableau vivant» au préalable, là où il y a tableau? Oui et non!, P. KLOSSOWSKI, la Révocation de l'Édit de Nantes, 1963, p. 12.

Ajouté par webmaster

(...) ce n'est pas un tableau restauré qu'on vous donne, mais un autre tableau, celui du misérable barbouilleur qui s'est substitué à l'auteur du tableau véritable qui disparaît sous les retouches., E. DELACROIX, Journal, 29 juil. 1854.

Ajouté par webmaster

(...) ce que l'on a appelé la -philosophie de l'histoire (...) ce que nous aimerions mieux appeler l'-étiologie historique, en entendant par là l'analyse et la discussion des causes ou des enchaînements de causes qui ont concouru à amener les événements dont l'histoire nous offre le tableau (...), COURNOT, Considérations sur la marche des idées, I, I.

Ajouté par webmaster

Quand on expose des données complexes ou qu'on présente une vue d'ensemble d'un problème, on en fait le -tableau. Cette métaphore n'est pas nouvelle, mais alors que, chez les Classiques, le tableau avait pour but de reproduire, grâce à un «pinceau fidèle», une réalité qu'on ne se croyait pas le droit de modifier (...) le tableau contemporain s'inspire du tableau synoptique, du graphique ou du schéma (...) il n'est pas une synthèse, mais une juxtaposition de points de vue., MATORÉ, l'Espace humain, p. 132.

Ajouté par webmaster

Que la poésie résulte d'une analyse (...) Il est des circonstances qui maximisent la sensibilité et la volonté de l'analyse, parmi lesquelles est l'habitude de s'y livrer., VALÉRY, Cahiers, vol. 7, p. 82 (C.N.R.S., 1958).

Ajouté par webmaster

Les cubistes ne rejettent nullement la réalité, objets et êtres sont présents dans le tableau cubiste, seulement leurs formes, au lieu d'être reprises à la lettre, sont analysées, et ce qui confère à la composition un aspect abstrait c'est l'analyse elle-même de plus en plus poussée d'une toile à l'autre., Dora VALLIER, l'Art abstrait, p. 33.

Ajouté par webmaster

La thérapeutique adlérienne part de l'analyse des souvenirs, des associations d'idées et des rêves. Mais l'analyse n'est pas nécessairement profonde et prolongée et elle se double d'une psychothérapie qui est presque une psychagogie., Guy PALMADE, la Psychothérapie, p. 83.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

La Moisson de Bruegel (Analyse du tableau)

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo