MON ONCLE D'AMÉRIQUE d'ALAIN RESNAIS

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< LE MIROIR d'ANDREI TARKOVSKI Mr KLEIN de JOSEPH LOSEY >>
Partager

MON ONCLE D'AMÉRIQUE d'ALAIN RESNAIS

Cinéma

Aperçu du corrigé : MON ONCLE D'AMÉRIQUE d'ALAIN RESNAIS



Format: Document en format FLASH protégé

MON ONCLE D'AMÉRIQUE d'ALAIN RESNAIS
Zoom

Production: Philippe Dussart, Andréa Films, T.F.1. Mise en scène: Alain Resnais. Scénario: Jean Gruault. Directeur de la photographie: Sacha Vierny. Décors: Jacques Saulnier. Musique: Arié Dzierlatka. Montage: Albert Jürgenson. Interprètes principaux: Gérard Depardieu (René Ragueneau), Nicole Garcia (Jeanine Garnier), Pierre Arditi (Zambeaux), Roger Pierre (Jean Le Gall), Marie Dubois (Thérèse Ragueneau). Tourné en: Eastmancolor. Distribution: Gaumont Galatée. Durée: 2 h 05.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : MON ONCLE D'AMÉRIQUE d'ALAIN RESNAIS Corrigé de 349 mots (soit 1 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "MON ONCLE D'AMÉRIQUE d'ALAIN RESNAIS" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Nicole Garcia est Jeanine Garnier, à la jolie trentaine, fille d'ouvrier inscrit au bureau communiste. Gérard Depardieu est René Ragueneau, bientôt quarante ans, représentant du m onde« agricole». O n c onnaîtra ce que fut leur enfance et même leurs goûts cinématographiques. O n a ttendra, bien sûr, leur rencontre à travers leurs comportements qui ne sont pas sans évoquer ceux des rats des laboratoires du professeur Laborit.

Ajouté par PROF

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Nous croyions hériter du côté maternel, D'un oncle... Ah ciel! Quel oncle! Il est oncle éternel., J.-F. REGNARD, le Distrait, II, 1.

Ajouté par webmaster

Mon enfance a ainsi vécu dans le mythe d'un oncle d'Amérique riche à millions, nommé Laporte, du nom de ma grand-mère, parti là-bas vers le milieu du XIXËe siècle et dont une légion d'héritiers, dans une fièvre rémittente, au creux des hautes vallées, ont attendu en vain la glorieuse parousie., Raymond ABELLIO, Ma dernière mémoire, t. I, p. 93.

Ajouté par webmaster

.1 Il se fit un silence solennel dans l'assemblée, et chacun applaudissait mon oncle du regard., Claude TILLIER, Mon oncle Benjamin, XIV.

Ajouté par webmaster

Or, il y avait dans notre ville un vieux jésuite qui était la bête noire de mon oncle Sosthène., MAUPASSANT, Mon oncle Sosthène, Pl., t. I, p. 505.

Ajouté par webmaster

(...) un oncle était pour mes frères une personne d'âge. Que le petit Grangier fût oncle tenait donc du prodige, et ils étaient accourus pour nous faire partager leur émerveillement., R. RADIGUET, le Diable au corps, p. 182.

Ajouté par webmaster

Ils échangent quelques balles très sèches. Philippe mène. Lison, dents serrées, s'applique à remonter. Elle dit : J'ai vu mon oncle Rémi l'autre jour. - Ton oncle l'ours? - Oui. - Let! à remettre. Ils remettent la balle, repartent., Michèle PERREIN, le Buveur de Garonne, p. 38.

Ajouté par webmaster

Au Brésil! (...) Mon oncle m'a laissé dix lieues carrées de pays invendables, voilà pourquoi je possède encore cette habitation; j'y ai cent nègres, rien que des nègres, des négresses et des négrillons achetés par mon oncle (...) - Le neveu d'un négrier! (...) Cydalise, mon enfant, es-tu négrophile?, BALZAC, la Cousine Bette, Pl., t. VI, p. 489.

Ajouté par webmaster

.1 Mon oncle dit d'une voix faible, essoufflée, mais nette. «Bonjour, mon enfant. Il est tard pour me venir voir. Notre connaissance ne sera pas longue.» Je balbutiai : «Mon oncle, ce n'est pas ma faute...» Il répondit : «Non. Je le sais. C'est la faute de ton père et de ta mère plus que la tienne (...)», MAUPASSANT, le Marquis de Fumerol, Pl., t. II, p. 810.

Ajouté par webmaster

(...) mon oncle levait les épaules quand il lisait dans Rollin que Xerxès avait fait donner trois cents coups de fouet à la mer; qu'il avait fait jeter dans l'Hellespont une paire de menottes pour l'enchaîner (...), VOLTAIRE, Défense de mon oncle, IX.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

MON ONCLE D'AMÉRIQUE d'ALAIN RESNAIS

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo