Qu'est-ce qu'un monstre ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Qu'est-ce qu'un homme seul ? Qu'est-ce qu'un non-violent ? >>


Partager

Qu'est-ce qu'un monstre ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Qu'est-ce qu'un monstre ?



Publié le : 27/2/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Qu'est-ce qu'un monstre  	?
Zoom

Comment donner une définition du monstre ? Il semble que l’on puisse soit tenter une recherche naturaliste et expliquer par exemple des caractères phénotypiques jugés monstrueux par une erreur de recopiage dans la séquence d’Adn correspondante, soit l’on évite de réduire le monstre à un cas particulier d’erreur biologique et on adopte une voie « compréhensive « plutôt qu’explicative. Le monstre ne serait plus compris comme en-deça ou au-delà d’une norme naturelle ou culturelle mais comme normativité originale ; et nous nous trouvons donc devant le paradoxe suivant : si le monstre c’est d’abord ce qui est hors norme, comment le caractériser pour lui-même et non négativement (relativement à un ordre) s’il n’a pas de norme propre ?



            Le monstre serait donc avant tout une catégorie de l'imaginaire, étendue par métaphore à des cas de pathologie. Il suffit de faire varier à l'excès un paramètre physiologique pour obtenir un monstre, ainsi dans La poétique de l'espace Bachelard remarque qu'un escargot qui irait à une grande vitesse aurait quelque chose d'inquiétant.             Dans Différence et répétition (ch. I) Deleuze soutient quant à lui que « Pour produire un monstre, c'est une pauvre recette d'entasser des déterminations hétéroclites ou de surdéterminer l'animal. Il vaut mieux faire monter le fond, et dissoudre la forme ». Autrement dit une part d'ombre, d'indifférenciation, est caractéristique au monstre, on ne peut en faire une description anatomique claire. Le Yéti, le monstre du Loch Ness se confondent avec leur élément naturel, on ne sait pas exactement leur allure, tandis qu'en accumulant par exemple des bras des yeux de trop ou en faisant de simple géants ou lilliputiens on perd l'effrayant et le monstrueux au profit du comique (cf Rabelais).             III-Le monstre est une construction sociale.               Mais en creusant sous les figures de monstres crées par la littérature et le mythe on s'aperçoit que ces inventions esthétiques sont souvent motivées par une norme sociale. Par exemple le thème du vampire est peut-être bien lié à une peur sociale de l'homosexualité.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	Qu'est-ce qu'un monstre  	? Corrigé de 1917 mots (soit 3 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet " Qu'est-ce qu'un monstre ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • Jepholder-298697 (Hors-ligne), le 24/06/2018 é 24H12.
  • chabroul6-296514 (Hors-ligne), le 05/03/2018 é 05H21.
  • gregoryaurore-290410 (Hors-ligne), le 10/09/2017 é 10H11.
  • romdefo-262052 (Hors-ligne), le 31/08/2015 é 31H12.
  • libellule-252760 (Hors-ligne), le 20/01/2015 é 20H12.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Qu'est-ce qu'un monstre ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit