NoCopy.net

Mont-de-piété

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Montagnards O.A.S. >>
Partager

Mont-de-piété

Ressources gratuites

Aperçu du corrigé : Mont-de-piété



Format: Document en format HTML protégé

Mont-de-piété
Zoom

Etablissement de prêts sur gage mobilier, ancêtre du Crédit municipal. Apparu en 1477, ce système est encouragé par le clergé et la royauté pour éviter le développement de l’usure. En 1626, le roi Louis XIII ordonne par un décret (peu appliqué) la création d’un mont-de-pitié dans toutes les grandes villes. Le mont-de-pitié parisien établi par lettres patentes de Louis XV en 1777 est pillé par la Révolution. Les établissements de prêts sur gage sont restaurés au 8 thermidor an XIII.




Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Corrigé : Mont-de-piété Corrigé de 1 pages directement accessible

Le corrigé du sujet "Mont-de-piété" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

E n q u elqu es m o i s, l e M o nt -de- Pi ét é d o it songer à s'ag rand ir : ce nt m ill e o bj et s d i ve rs, d e t o ut es sort es et de to ut es va le urs, s' am o n ce ll e nt! A u ss i, des t r ava ux d 'ext ensio n son t- il s e ntr epri s q ui se t e rmin e nt a ux p r emi ers jo ur s de la Révo luti o n. Cett e derni ère, da ns un p r e mi er t e mp s, d éci de de s upprim er cet o rga ni sme c hari t abl e. A pr ès q u elq u es a nn ées de ferm etur e fo rcée, le M o ntde-Pi ét é, res t a uré par l es d écret s d u 24 mess id o r an X II et d u 8 t h e rmid o r an X III , ro uvre ses po rt es a ux c it oye n s. En 191 8, les M o nt s-de-pi été d evienn e nt Ca isses de cré dit m u ni cip a l.

Ajouté par PROF

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

.1 (...) du niveau de la Seine, on voyait les différentes montagnes de Paris reprendre leur vraie hauteur, le Mont-Rouge plus haut que le Mont-Parnasse, le Chaut-Mont moins haut que le Mont-Martre... Par le robinet de la cuisine, toujours grand ouvert, le lac du Mont-Souris se déversait avec murmures dans la Seine (...), GIRAUDOUX, Siegfried et le Limousin, p. 53.

Ajouté par webmaster

Le vieux drôle faisait ostensiblement l'immonde commerce des reconnaissances du mont-de-piété (...) Il n'était, certes, pas encombré de scrupules!, Léon BLOY, le Désespéré, p. 126.

Ajouté par webmaster

(...) il n'y a plus rien dans la maison (... ) tout ce qui valait deux sous a été porté au mont-de-piété (...) toutes les reconnaissances ont été engagées pour avoir du pain., Léon BLOY, la Femme pauvre, p. 14.

Ajouté par webmaster

Ne recourez pas au mont-de-pieté, c'est la perte de l'emprunteur. J'ai toujours vu les nécessiteux manquant, lors du renouvellement, de l'argent nécessaire au service de l'intérêt, et tout est perdu., BALZAC, la Cousine Bette, Pl., t. VI, p. 325.

Ajouté par webmaster

Dans le tiroir à demi fermé de la table, elle aperçut une reconnaissance du mont-de-piété qui attestait que le valet avait mis sa montre en gage quelques jours auparavant., BALZAC, la Recherche de l'absolu, Pl., t. IX, p. 647.

Ajouté par webmaster

En sortant du Mont-de-Piété où elle vient d'engager sans nécessité ses bijoux et son argenterie, MËmËe G., déguisée en pauvresse et couverte de reconnaissances, arrive dans le magasin où travaille son fils (...), M. JOUHANDEAU, Chaminadour, II, I, «Le pardessus».

Ajouté par webmaster

.1 (...) tiens, où est donc ta pendule? - Elle est à raccommoder. - ... -(Riant). C'est pas vrai, n'est-ce pas : tu peux bien me le dire, à moi... Elle est chez ma tante... (*) (*) Le Mont-de-Piété. -(Tradition populaire.), Henri MONNIER, Scènes populaires, 1835, t. I, p. 190.

Ajouté par webmaster

On vient enfin d'établir un Mont-de-Piété qu'ailleurs on nomme «lombard» (...) rien ne prouve mieux le besoin que la capitale avait de ce «lombard» que l'affluence intarissable des demandeurs (...), L.-S. MERCIER, Tableau de Paris, II, -in BRUNOT, Hist. de la langue franç., t. VI, I, p. 188.

Ajouté par webmaster

La défunte, qui vivait seule, exerçait un ensemble de professions mal défini. Elle s'occupait du trafic de reconnaissances du Mont-de-Piété. Elle était aussi tireuse de cartes. Peut-être avait-elle des ressources encore moins avouables., J. ROMAINS, les Hommes de bonne volonté, t. II, I, p. 9.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource suivante

Mont-de-piété

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo