LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Observations et réflexions personnelles sur l ... On dit constamment : « Il faut être de son te ... >>


Partager

Montrez que la médisance est mauvaise par sa nature, par les procédés qu'elle emploie, par les sentiments qui l'inspirent et par ses effets.

Ressources gratuites

Aperçu du corrigé : Montrez que la médisance est mauvaise par sa nature, par les procédés qu'elle emploie, par les sentiments qui l'inspirent et par ses effets.



Format: Document en format FLASH protégé

Montrez que la médisance est mauvaise par sa nature, par les procédés qu'elle emploie, par les sentiments qui l'inspirent et par ses effets.
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Montrez que la médisance est mauvaise par sa nature, par les procédés qu'elle emploie, par les sentiments qui l'inspirent et par ses effets.




L'énoncé même de ce sujet vous conduit : 1° à faire l'analyse de l'idée de médisance (par sa nature, par les procédés qu'elle emploie); la médisance consiste à dire d'autrui du mal qui est vrai, ou que l'on croit sincèrement vrai, à le dire avec intention de nuire, en l'absence de ceux dont on médit, et le plus souvent en dissimulant hypocritement l'intention de nuire; 2° à rechercher les causes de la médisance (par les sentiments qui l'inspirent) qui sont la jalousie, la méchanceté ou le désir de tirer un profit personnel des difficultés créées à autrui; 3° et les conséquences de la médisance (par ses effets) qui sont le mal fait à autrui, d'au; tant plus grave qu'autrui l'ignore et ne peut pas se défendre, souvent même beaucoup plus grave qu'on ne l'aurait voulu.


Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Corrigé : Corrigé de 157 mots (soit 1 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Montrez que la médisance est mauvaise par sa nature, par les procédés qu'elle emploie, par les sentiments qui l'inspirent et par ses effets." a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

La nature est opiniâtre et lente dans ses opérations. S'agit-il d'éloigner, de rapprocher, d'unir, de diviser, d'amollir, de condenser, de durcir, de liquéfier, de dissoudre, d'assimiler, elle s'avance à son but par les degrés les plus insensibles. L'art, au contraire, se hâte, se fatigue et se relâche. La nature emploie des siècles à préparer grossièrement les métaux; l'art se propose de les perfectionner en un jour. La nature emploie des siècles à former les pierres précieuses, l'art prétend les contrefaire en un moment., DIDEROT, Interprétation de la nature, XXXVII.

Ajouté par webmaster

Montrez en sa faveur des sentiments plus doux., RACINE, Alexandre, I, 3.

Ajouté par webmaster

On donne le nom d'-expérimentateur à celui qui emploie les procédés d'investigation simples ou complexes pour faire varier ou modifier, dans un but quelconque, les phénomènes naturels et les faire apparaître dans des circonstances ou dans des conditions dans lesquelles la nature ne les lui présentait pas., Cl. BERNARD, Introd. à l'étude de la médecine expérimentale, I, I, p. 51.

Ajouté par webmaster

(...) les morts mêmes dans le tombeau ne trouvent pas un asile contre sa mauvaise langue., LA BRUYèRE, les Caractères de Théophraste, De la médisance.

Ajouté par webmaster

La médisance est l'ennemi le plus mortel de la charité (...), BOURDALOUE, Sermons, 11Ëe dim. après la Pentecôte, Sur la médisance.

Ajouté par webmaster

C'est avec les beaux sentiments qu'on fait de la mauvaise littérature. Je n'ai jamais dit, ni pensé, qu'on ne faisait de la bonne littérature qu'avec les mauvais sentiments. André Gide, Journal.

Ajouté par webmaster

(...) la Nature (...) cette grande Nature vague, qui gaspille le pollen et produit brusquement l'envol de mille papillons et dont on ne sait jamais si elle est l'enchaînement aveugle des causes et des effets ou le développement timide, sans cesse retardé, dérangé, traversé, d'une Idée., SARTRE, Situations III, p. 311.

Ajouté par webmaster

(...) elle n'était pas foncièrement mauvaise, et si sa nature non apparente, un peu profonde, n'était pas la gentillesse qu'on croyait d'abord (...) sa troisième nature (...) la vraie tendait vers la bonté et l'amour du prochain., PROUST, à la recherche du temps perdu, t. XIII, p. 229.

Ajouté par webmaster

Les sentiments des Physiciens sont partagés sur la cause de l'électricité; tous cependant conviennent de l'existence d'une matière électrique plus ou moins ramassée autour des corps électrisés, et qui produit par ses mouvements les effets d'électricité que nous apercevons (...) Comme on ne connaît point encore l'essence de la matière électrique, il est impossible de la définir autrement que par ses principales propriétés. Celle d'attirer et de repousser les corps légers, est une des plus remarquables, et qui pourrait d'autant mieux servir à caractériser la matière électrique, qu'elle est jointe à presque tous ses effets, et qu'elle en fait reconnaître aisément la présence, même dans les corps qui en contiennent la plus petite quantité., Encyclopédie, art. -Électricité.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo