NoCopy.net

Montrez les mérites du peintre du c½ur féminin chez Racine, en analysant un des personnages de son théâtre à votre choix.

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Par quelques exemples précis, vous montrerez ... En quel sens peut-on dire que l'homme est un ... >>
Partager

Montrez les mérites du peintre du c½ur féminin chez Racine, en analysant un des personnages de son théâtre à votre choix.

Littérature

Aperçu du corrigé : Montrez les mérites du peintre du c½ur féminin chez Racine, en analysant un des personnages de son théâtre à votre choix.



document rémunéré

Document transmis par : ???


Publié le : 6/3/2011 -Format: Document en format FLASH protégé

Montrez les mérites du peintre du c½ur féminin chez Racine, en analysant un des personnages de son théâtre à votre choix.
Zoom
  • peintre : Celui qui applique de la peinture sur une surface, un objet. - Ouvrier, artisan spécialisé dans la peinture des édifices (plafonds, murs, sols) et la pose des papiers peints. Artiste qui se consacre à l\'art de la peinture. - [Ironique] Peintre du dimanche : amateur qui s\'adonne à la peinture pour son propre plaisir, à ses moments de loisir. [Par analogie] Écrivain qui décrit, dépeint les m?urs, la société, les hommes.
  • Racine : Poète dramatique français. Ses contemporains le reçoivent d'abord comme le grand — et jeune — rival de Corneille vieillissant. Les héros de ses tragédies sont aliénés et dégradés par leur passion amoureuse et ils luttent vainement contre une fatalité qui les dépasse et les entraîne. Quelques œuvres à connaître: Andromaque (1667); Britannicus (1669); Phèdre (1677).
  • Personnage : Personne fictive dans un roman.
  • théâtre : Lieu où des comédiens représentent un spectacle ; le spectacle lui-même. La polysémie du terme est particulièrement intéressante puisqu'elle nous permet d'abolir la séparation entre la scène (où se loue le spectacle) et la salle (le lieu public).
  • choix : Action consistant à se déterminer en arrêtant une conduite à tenir, retenue entre plusieurs possibles. La capacité de choisir est considérée traditionnellement comme caractéristique du libre arbitre.


 
 (Comme il n'y a jamais d'examen sans refusés, lesquels ne manquent pas de maudire leurs juges ou tout au moins les sujets, il n'y a guère de sujets de dissertation française donnés au baccalauréat qui n'aient suscité quelques reproches ; mais quelques-uns semblent les provoquer. Quel père de famille, au nom de la morale, n'aura excusé — sinon félicité — son fils refusé au baccalauréat pour n'avoir su parler de Racine, peintre du cœur féminin ? Toutefois de pareils sujets sont donnés, corrigés et, en dépit des réclamations, les refusés restent refusés. Il faut donc se préparer à les traiter, vaille que vaille.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Montrez les mérites du peintre du c½ur féminin chez Racine, en analysant un des personnages de son théâtre à votre choix. Corrigé de 2061 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Montrez les mérites du peintre du c½ur féminin chez Racine, en analysant un des personnages de son théâtre à votre choix." a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

.. Et pourtant naïveté ; Agrippine et Néron, Hermione et Pyrrhus : croire ce qu'on veut croire. Sur le plan de l'action : Impulsivité : les sentiments commandent. Cet être spontané décide, change d'avis, entreprend, n'achève pas et agit finalement dans le sens le plus déconcertant, pour regretter aussitôt, l'acte à peine achevé : Hermione, Phèdre. Répugnance à l'action directe : on n'agit pas ; on fait agir. Oreste, Thésée sont les instruments. C'est là le résultat de la faiblesse féminine. Elle cherche toujours un appui viril : Andromaque, Hermione. Les plus faibles, douces et timides, subissent leur destin : Iphigénie. Sur le plan moral : Quand nulle passion n'entre en jeu, nous trouvons des vertus essentiellement féminines : du dévouement, le goût du sacrifice, qu'il s'agisse de Bérénice ou de Monime. Vocation de consolatrice de Junie. Mais la passion emporte tout.

Ajouté par PROF

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

La panique provoquée chez l'homme par le sujet féminin «libéré» n'a d'égale que sa fragilité devant la béance pornographique du sexe féminin «aliéné» de l'objet sexuel féminin., J. BAUDRILLARD, De la séduction, p. 43.

Ajouté par webmaster

Dans les -«Mémoires» comme dans tous les ouvrages du temps, on nous présente divers personnages de la cour et on nous parle volontiers de leurs mérites. à vrai dire on ne prend jamais la peine de nous expliquer clairement ce que ces mérites peuvent être. Ce sont des mérites de cour et donc inexplicables., G. DUHAMEL, Refuges de la lecture, IV, p. 160.

Ajouté par webmaster

J'avais copié mes personnages d'après le plus grand peintre de l'antiquité (...), RACINE, Britannicus, 2Ëe préface.

Ajouté par webmaster

.2 J'avais copié mes personnages d'après le plus grand peintre de l'Antiquité, je veux dire d'après Tacite., RACINE, Préface de Britannicus.

Ajouté par webmaster

.1 (...) il n'y a d'Éternel féminin que dans le monde chrétien. Mais son expression est inséparable du domaine religieux. Agnès Sorel dévoile son sein célèbre dans un portrait de Vierge. Le moment saisissant de la peinture, c'est celui où le peintre découvre l'Éternel féminin -contre la Vierge., MALRAUX, les Chênes qu'on abat, p. 124-125.

Ajouté par webmaster

(...) la partie du théâtre comique où les personnages de Labiche succèdent à des personnages de Molière et à l'orateur indigné de Victor Hugo qui vient intrépidement dire son fait au roi (...), MALRAUX, Antimémoires, Folio, p. 14.

Ajouté par webmaster

Les méfaits du théâtre psychologique venu de Racine nous ont déshabitués de cette action immédiate et violente que le théâtre doit posséder., A. ARTAUD, le Théâtre et son double, Le théâtre et la cruauté, p. 29, Idées/Gallimard.

Ajouté par webmaster

Les personnages de Racine, comme je l'ai dit, sont et ne sont point des personnages grecs; ce sont des personnages chrétiens : c'est ce qu'on n'avait point du tout compris., CHATEAUBRIAND, Mémoires d'outre-tombe, t. II, p. 204.

Ajouté par webmaster

(...) chez Ziem -(un peintre) l'homme a une originalité qui se reflète sur les choses. D'instinct il choisit le point de vue particulier, l'effet rare, l'heure caractéristique (...), Th. GAUTIER, Souvenirs de théâtre (...), Trente-quatre aquarelles de Ziem.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Montrez les mérites du peintre du c½ur féminin chez Racine, en analysant un des personnages de son théâtre à votre choix.

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast littérature