La morale s'apprend-elle ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< N'est-on moral que par intérêt ? La religion et la morale ont-elles la même fi ... >>


Partager

La morale s'apprend-elle ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La morale s'apprend-elle ?



Publié le : 4/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

La morale s'apprend-elle ?
Zoom

Cette autorité peut être celle d'un précepteur : c'est la version que privilégie Montaigne dans ses Essais ; c'est encore celle qu'admet Rousseau dans Émile, où le précepteur, qui remplace les parents, a pour tâche, non pas comme on le dit volontiers en caricaturant quelque peu la pensée de Rousseau, de procéder à une éducation naturelle, mais de placer l'enfant dans des situations telles qu'il en vienne à comprendre le caractère obligatoire de certains comportements, et à retrouver ainsi, par ses propres réactions, les valeurs. Ainsi, lorsqu'on constate que l'enfant a tendance à ne pas encore comprendre qu'il faut respecter le bien d'autrui, le précepteur n'hésite pas à piétiner les plantations que son élève a eu beaucoup de mal à faire pousser : ainsi le jeune esprit devra-t-il intérioriser l'idée qu'il ne doit pas détruire ce qui ne lui appartient pas.L'éducation parentale est aussi, ou devrait être aussi, une éducation morale, puisque c'est dans sa famille que l'enfant passe le plus de temps dans ses premières années. L'organisation de la société assure ensuite le relais des parents par l'école, ou le catéchisme : il s'agit d'amener progressivement l'enfant à la connaissance de principes fondamentaux de la morale, dont on peut admettre que la version laïque ne diffère guère de la version religieuse. Dans un tel processus, on recourt volontiers à des exemples « historiques » ou traditionnels, pour que l'enfant acquière des modèles de conduite et puisse ensuite leur être fidèle. [II. L'ambiguïté de l'obéissance] L'enfant est ainsi progressivement habitué à obéir à des lois ou à des maximes qu'il admet comme bonnes, en raison même des autorités qui les lui ont enseignées. Les parents, les instituteurs, les prêtres sont a priori respectables et ont, d'une certaine manière, toujours raison. La preuve en est qu'en cas de désobéissance, les sanctions ne tardent pas à survenir. Àl'enfant obéissant, les jouets, les « bons points » et les gâteries en tout genre (sans oublier les anciens prix de « bonne conduite » du système scolaire) ; au garnement, les fessées, l'eau et le pain sec, et les réprimandes.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : La morale s'apprend-elle ? Corrigé de 2143 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "La morale s'apprend-elle ?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé
Corrigé consulté par :
  • alexis06 -252693 (Hors-ligne), le 19/01/2015 é 19H13.
  • Louis72240-251683 (Hors-ligne), le 07/01/2015 é 07H15.
  • apolloniairy-245760 (Hors-ligne), le 31/10/2014 é 31H15.
  • poublos (Hors-ligne), le 20/11/2011 é 20H21.
  • blacklady (Hors-ligne), le 13/11/2011 é 13H11.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    La morale s'apprend-elle ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit