NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Ne sommes-nous justes que par intérêt ? Peut-on dire qu'il n' y a pas de justice, mai ... >>


Partager

Ce que la morale autorise, l'État peut-il légitimement l'interdire ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Ce que la morale autorise, l'État peut-il légitimement l'interdire ?



Publié le : 1/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

  •  Termes du sujet:

 - Morale : ici, synonyme d'éthique, de théorie des valeurs et des normes.
 - Autoriser : permettre, accepter, rendre licite.
 - État : ensemble des organes politiques et administratifs d'une société ; forme juridique de cette société.
 - Peut-il : a-t-il la possibilité. A-t-il le droit : c'est ce sens de légitimité qui est à prendre ici en considération.
 

  •  Sens du sujet

 
 Les droits de l'État dépassent-ils ceux qui découlent des valeurs reconnues par les individus ?
 

  • Problème

 
 Le problème posé est celui du conflit de la morale et de la politique.
 



Il faut tout d’abord distinguer prescrire et autoriser. Il convient également de s’interroger sur le sens du mot « morale «.
Ensuite, nous pouvons nous étonner : un Etat libre, telle la république, garant des libertés de tous peut-il s’opposer à la morale ? La morale, au contraire, ne doit-elle pas guider l’Etat qu’élit le peuple ?
Pourtant, il faut souligner qu’il existe un hiatus entre la morale individuelle et la morale sociale, collective. L’Etat doit parler au nom de tous, au nom d’une communauté, et non pas d’un individu. D’autre part, l’Etat ne regarde pas les intentions mais seulement les actions, or la morale prend sa place dans l’intention (exemple : il est interdit de tuer, si je tue quelqu’un par accident, je serait puni, mais si j’ai l’intention de tuer quelqu’un et que j’échoue, il ne m’arrivera rien, alors même que ma conduite a été immorale dans le second cas, et non dans le premier).
Ce sujet nous amène à nous interroger sur la légitimité d’un Etat : un Etat serait-il légitime parce qu’il se fonderait sur la morale ? L’Etat a-t-il pour rôle d’être le garant de la morale ?




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 3378 mots (soit 5 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "Ce que la morale autorise, l'État peut-il légitimement l'interdire ?" a obtenu la note de :

7.5 / 10

Corrigé consulté par :
  • valouderrian-271682 (Hors-ligne), le 17/05/2016 é 17H19.
  • youkou-277131 (Hors-ligne), le 08/05/2016 é 08H21.
  • tetess-270929 (Hors-ligne), le 27/04/2016 é 27H13.
  • Polux-203818 (Hors-ligne), le 11/06/2013 é 11H10.
  • saucissonne -202639 (Hors-ligne), le 30/03/2013 é 30H21.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit