NoCopy.net

La morale est-elle l'ennemie de la vie ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Faut-il se demander si l'on est bon ou mauvai ... Un mal peut-il être la condition d'un bien ? >>


Partager

La morale est-elle l'ennemie de la vie ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La morale est-elle l'ennemie de la vie ?



Publié le : 27/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

La morale est-elle l'ennemie de la vie ?
Zoom

Si la moralité des moeurs est un principe de civilisation qui dompte la volonté vitale en ses tendances barbares ou violentes, la vie reprend nécessairement le dessus, motivée par une volonté de puissance par laquelle les forts dominent les faibles, et par laquelle le destin de toute force est d'aller jusqu'au bout d'elle-même. L'impératif de la vie contre l'obligation morale Nietzsche, dans Aurore, décèle sous l'obligation kantienne du devoir l'expression d'une cruauté ascétique. Le devoir va à l'encontre de nos habitudes, il s'oppose à notre nature sensible, il se définit par la pureté de l'intention. Pour conserver toute sa valeur, il doit se montrer importun, pénible, voire douloureux. Ne peut-on observer, sous le commandement du devoir, un goût coupable et douteux pour la souffrance physique, une soumission servile et craintive à l'impératif de la loi ? L'obéissance au devoir s'oppose à la vie et à ses forces puissantes, qui commandent l'égoïsme, la préservation de nous-mêmes et plus encore l'affirmation et la réalisation de nos buts. L'obéissance au devoir est une mortification. Il n'apporte d'autre satisfaction que celle de l'obéissance à une loi qui n'est pas nôtre. L'individu se sacrifie sur l'autel de l'idée et de la raison, sans trouver d'intérêt pour lui ni pour les autres : "Une vertu est nuisible quand elle ne tient qu'à un sentiment de respect pour l'idée de "vertu" comme le voulait Kant." Contre les impératifs exsangues de la raison, Nietzsche proclame les droits de l'instinct et des puissances vitales : l'être humain vise l'affirmation de sa subjectivité et non la soumission à une loi universelle.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : La morale est-elle l'ennemie de la vie ? Corrigé de 4078 mots (soit 6 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "La morale est-elle l'ennemie de la vie ?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé
Corrigé consulté par :
  • eureelien59524 (Hors-ligne), le 05/11/2010 é 05H23.
  • leea49474 (Hors-ligne), le 13/12/2009 é 13H14.
  • Manon20225 (Hors-ligne), le 24/01/2009 é 24H13.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource suivante

    La morale est-elle l'ennemie de la vie ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit