Y a-t-il une morale naturelle ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Les besoins de l'homme relèvent-ils de la nat ... Pouvez-vous analyser la signification culture ... >>


Partager

Y a-t-il une morale naturelle ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Y a-t-il une morale naturelle ?



Publié le : 25/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Y a-t-il une morale naturelle ?
Zoom

Le terme à déterminer de prime abord est la qualification « naturelle « attachée à la morale, cela permet de resserrer le sujet, de savoir précisément de quoi il est question. La morale naturelle se distingue de la morale conventionnelle, elle ne serait pas construite par l’homme mais elle prendrait sa source dans la nature qui resterait à interpréter. La morale conventionnelle, quant à elle, n’est pas à rechercher dans la nature mais elle est le produit d’un consensus social, pouvant donc différer selon les sociétés considérées. Le caractère naturel de la morale pose le problème de l’identité de l’interprète. Qui est à même de déterminer la morale naturelle ? Chaque homme, certains hommes ? Comment savoir précisément ce que la nature nous dit de faire ? Et de quelle nature parle-t-on ? De la nature humaine ou de la nature mondaine ? Les deux difficultés que nous devons résoudre sont les suivantes : si l’éthique est fondée en nature comment reconnaître puis appliquer cette fondation ? Si la morale est conventionnelle ne risque-t-on pas de sombrer dans une relativisme éthique ? Leur résolution suppose l’examen de trois hypothèses. La première consiste à envisager l’existence d’une morale naturelle qui fonde et corrige la morale conventionnelle ou positive. La deuxième conçoit la morale dans un unique sens positif, le droit alors et la morale ne semblent pas distingués. Enfin la troisième hypothèse examine la possible réhabilitation de la morale naturelle.



Les notions du bon et du mauvais, du juste et de l'injuste n'ont pas leur place ici. Là où n'existe aucune puissance commune, il n'y a pas de loi ; là où il n'y a pas de loi, rien n'est injuste. » HOBBES, Léviathan, 13 2.2 Le sophisme naturaliste. « Il n'y a pas de définition de « bien » parce que c'est une notion simple non composée de parties. Le bien est l'un de ces innombrables objets de pensée qui ne sont pas susceptibles d'être définis, parce qu'ils sont les termes absolus en fonction desquels il faut définir tout ce qui est susceptible de définition. [...] trop de philosophes ont pensé que lorsqu'ils nommaient ces autres propriétés, c'est réellement le bien qu'ils étaient en train de définir ; et qu'en réalité ces propriétés n'étaient pas simplement « autres », mais absolument et entièrement identiques au caractère du bien. C'est cette conception que je propose d'appeler « le sophisme naturaliste », et je vais maintenant m'efforcer de nous en défaire. » MOORE, Principia Ethica, 1.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Y a-t-il une morale naturelle ? Corrigé de 5953 mots (soit 9 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "Y a-t-il une morale naturelle ?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
Corrigé consulté par :
  • Fh3008-222725 (Hors-ligne), le 07/04/2015 é 07H06.
  • Paul61032 (Hors-ligne), le 14/03/2010 é 14H21.
  • Emilie6613 (Hors-ligne), le 19/04/2009 é 19H22.
  • Charlotte20875 (Hors-ligne), le 18/03/2009 é 18H14.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    Y a-t-il une morale naturelle ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit