LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< L'existence n'est-elle qu'une éternelle souff ... Puis-je savoir que je suis libre, du seul fai ... >>


Partager

La morale peut-elle être fondée sur la pitié ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La morale peut-elle être fondée sur la pitié ?



Publié le : 24/7/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

La morale peut-elle être fondée sur la pitié ?
Zoom

En effet, c'est un sentiment que beaucoup de personnes ne connaissent pas. De plus, la pitié est souvent sélective: on éprouve de la compassion pour le fils handicapé de la voisine, mais pas pour les milliers de victimes d'une inondation en Chine. La morale doit être une loi absolue C'est la raison pour laquelle Kant refuse de fonder la morale sur le sentiment. Pour être valable, celle-ci doit être établie sur des principes absolus et universels. C'est en raison, parce que l'on reconnaît en autrui sa propre humanité, que l'on se doit d'agir moralement. La morale doit être un impératif soustrait aux variations du sentiment et des états d'âme. Les religions aussi prônent la pitié Schopenhauer reproche à Kant de réintroduire les commandements chrétiens. Outre qu'il n'y a là rien de répréhensible, on peut faire la même remarque à propos d'une morale fondée sur la pitié. Le Christ n'a-t-il pas mis la charité et la pitié au premier rang des vertus chrétiennes? Par ailleurs, Schopenhauer s'est aussi inspiré de la compassion bouddhiste.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 793 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "La morale peut-elle être fondée sur la pitié ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • jp-277548 (Hors-ligne), le 17/05/2016 é 17H16.
  • yopeuur (Hors-ligne), le 21/04/2012 é 21H19.
  • ceeline54421 (Hors-ligne), le 04/01/2011 é 04H00.
  • Remy6502 (Hors-ligne), le 07/04/2010 é 07H16.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

     

    Eprouver de la pitié c’est connaître un sentiment de compassion en présence du malheur d’autrui. Pour Rousseau, elle est « un sentiment naturel qui modérant, dans chaque individu, l’activité de l’amour de soi-même concoure à la conservation mutuelle de toute l’espèce ». La pitié, à l’état de nature constitue avec l’instinct de conservation le fondement de la vie morale et sociale.

     

     

     

     

     

     

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit