NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La science peut-elle se passer de métaphysiqu ... L'art peut-il ne viser que l'éphémère ? >>


Partager

La morale relève-t-elle de la compétence de l'Etat ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La morale relève-t-elle de la compétence de l'Etat ?



Publié le : 6/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Ce corrigé vous sera utile pour ces autres sujets voisins

La morale relève-t-elle de la compétence de l'Etat ?
Zoom

On demande tout à l’Etat, parce qu’on considère que ses compétences sont illimitées, on lui demande des droits, on lui demande d’augmenter les salaires, on lui demande de faire respecter la loi dans les quartiers,  mais qu’en est-il de la morale ?  Est-ce que la morale relève de la compétence de l’Etat ? Mais qu’est-ce qu’une compétence d’ailleurs ? Etre compétent en quelque chose, c’est être reconnu par tous comme capable de pouvoir réaliser quelque chose que d’autres ne peuvent pas à cause de différence dans les talents, les inégalités naturelles. Et la morale d’ailleurs ? La morale est un ensemble de règle de conduite reconnue comme inaltérables et inconditionnées, mais c’est aussi une théorie du Bien et du Mal, est-ce que ces éléments relèvent de la compétence de cette organisation politique qui a pour fonction d’assurer la sécurité des citoyens ? Le problème, c’est que nous verrons certainement que les compétences de l’Etat sont plurielles, et qu’elles ne se réduisent peut-être pas à la morale.

Dans un premier temps nous nous demanderons s’il y a une morale de l’Etat et où la situer, ensuite nous verrons les raisons de croire que la morale relève dela compétence de l’Etat, enfin et surtout après avoir étudié l’ensemble du problème, nous verrons que les compétences de l’Etat sont autres que celle d’une morale exclusive.         



La morale marche au sentiment, en appelle à la compassion, l'Etat applique les lois à la lettre, la morale préfére discuter l'esprit, de sorte qu'il arrive souvent une opposition radicale entre ce qu'ordonne l'Etat , par exemple reconduire un clandestin dans son pays, et ce qu'exige la morale, il faut qu'il reste dans tel pays parce que dans son pays, il ne retrouvera que la misère ou la prison.     - 2 L'Etat est dans la résolution pratique des problèmes sociaux, la morale est théorique elle se situe dans un devoir-être incompatible avec l'action effective de l'Etat 3 L'Etat n'a pas à régler la conduite des citoyens.  Il ne vise pas la Bien ou le Mal, gouverner ce n'est pas se référer à des principes moraux, voir Machiavel dans le Prince qui fait de la distinction entre la morale et la politique, mais comme la fonction de tout Etat est de gouverner, les principes moraux doivent apparaître comme secondaires .Il faut saisir la réalité telle qu'elle est.  En politique, imaginer des régimes idéaux, conforme au règle de la morale ne sert à rien et peut même se relever dangereux  pour le prince qui s'aviserait de régler sa pratique du pouvoir en prenant ces imaginations comme modèles.   Les devoirs du Prince sont essentiellement des devoirs politiques de conservation et non des devoirs relevant de la morale. Le pouvoir princier tout en étant amoral se doit dans la mesure du possible de  paraître moral 4 Il n' y a qu'à voir les relations des Etats entre eux pour prendre conscience que ce n'est pas la morale qui est le principe de leur action. Pensez à la description faite par Kant  dans son Idée d'une histoire universelle au point de vue cosmopolitique  et surtout de l'insociabilité  entre les nations, d'ailleurs l'établissement d'une société parfaitement juste dépend de l'établissement d'un ordre international réglé par le droit, et non par la morale. En effet le problème soulevé à propos des rapports entre les individues entre eux et de leur insociable sociabilité se retrouve nécessairement au niveau des relations entre les Etats. Kant va très loin puisqu'il voit dans la guerre, bien que forme  amorale de rapport entre les hommes, par ses effets négatifs,  il voit dans la guerre un élément qui pousse les  nations à s'entendre à travers d'accord  préfigurant la société des nations.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2171 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "La morale relève-t-elle de la compétence de l'Etat ? " a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé
Corrigé consulté par :
  • valouderrian-271682 (Hors-ligne), le 18/05/2016 é 18H21.
  • liline-276539 (Hors-ligne), le 27/04/2016 é 27H18.
  • tacha-219766 (Hors-ligne), le 10/11/2013 é 10H13.
  • meloo-209323 (Hors-ligne), le 16/05/2013 é 16H14.
  • xwonder-179500 (Hors-ligne), le 24/04/2013 é 24H15.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit