LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Peut-on critiquer la morale établie ? La morale est-elle une convention sociale ? >>


Partager

La moralité consiste-t-elle à se contraindre soi-même ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La moralité consiste-t-elle à se contraindre soi-même ?



Publié le : 27/2/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

La moralité consiste-t-elle à se contraindre soi-même ?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
La moralité consiste-t-elle à se contraindre soi-même ?




Ce que j'affirme, c'est que cette volonté de puissance fait défaut à toutes les valeurs supérieures de l'humanité -c'est que, sous les noms les plus saints, règnent sans partage des valeurs de décadence, des valeurs nihilistes ». « Je fus le premier à voir la véritable opposition qui existe entre, d'une part l'instinct en voie de dégénérescence qui se dresse contre la vie dans une rancune souterraine [...] et d'autre part, une formule d'acquiescement supérieur, née de la plénitude et de la surabondance, un oui sans réserve à la vie, et même à la douleur, et même à la faute, à tout ce qu'il y a de déroutant et de problématique dans la vie... » La morale ne doit pas brimer le corps Une mauvaise conception de la morale, en effet, tend à brimer le corps et à culpabiliser toute personne qui tente de s'affirmer. Cela produit des caractères austères, rigides, intolérants, ennemis de la vie. Il est moral au contraire de favoriser l'épanouissement physique et spirituel de l'individu. Être moral, ce n'est pas s'autocensurer, c'est savoir bien diriger ses instincts. L'homme, en tant que vivant, est fortement incliné à poursuivre des buts premiers, ceux qui sont induits par son corps : manger, boire, jouir de son corps sexué. Tout le pousse à chercher son bien-être, à désirer ce qui le favorise, à fuir ce qui lui apporte désagrément et douleur. C'est ce que l'hédonisme antique, qui affirmait que l'accès au bonheur passait nécessairement par le plaisir, avait compris.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 5958 mots (soit 9 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "La moralité consiste-t-elle à se contraindre soi-même ?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé
Corrigé consulté par :
  • Tchokonte joanna-269 (Hors-ligne), le 03/01/2016 é 03H18.
  • Jasmine64615 (Hors-ligne), le 27/01/2012 é 27H19.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit