NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Est-il dans la nature de l'État de mettre en ... Qu'est-ce que faire une expérience ? >>


Partager

La mort ajoute-t-elle à la valeur de notre existence ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La mort ajoute-t-elle à la valeur de notre existence ?



Publié le : 8/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

La mort ajoute-t-elle à la valeur de notre existence ?
Zoom

La mort tient une place essentielle dans l' existence humaine. Et pourtant, selon les mots d'Epicure, elle nous reste à jamais inconnue. Toutefois, si la connaissance de la mort est impossible, l'homme reste obsédé par elle et s'efforce de l'expliquer : ainsi pourra-t-il l'envisager soit comme l'accès à une vie éternelle, soit comme un néant absolu. Mais ces représentations de la mort sont-elles sans conséquence sur son existence concrête ? La mort ajoute-t-elle à la valeur de la vie, ou, au contraire, la rend-elle absurde voire désespérante ? Quel est le sens, quelle est la valeur de la mort dans notre existence ?



Rousseau puis plus tard Kant pensent que la religion est nécessaire à la morale, car elle permet aussi bien la récompense du juste et le châtiment de l'injuste. L'au-delà de la vie justifie une action vertueuse.   La prise de conscience de la mort comme anéantissement : valorisation de l'existence ?  

a)                  Beaucoup associent à la mort comme néant  une revalorisation de l'existence et notamment de l'existence charnelle mais qu'en est-il de la crainte de la mort ? Le retour vers le plaisir sonne t-il l'affranchissement par rapport à la crainte de la mort ? Dans La mort et la Pensée, Marcel Conche écrit : « On ne cesse de penser à la mort qu'en cessant de penser. « La recherche de la jouissance du corps n'est pas une façon de fuir l'idée de la mort. Si la mort n'est rien, ce rien ne nous est pas indifférent.

b)                 Pascal écrit dans ses Pensées :  «Quand je m'y suis mis quelquefois, à considérer les diverses agitations des hommes, et les périls et les peines où ils s'exposent, dans la cour, dans la guerre, d'où naissent tant de querelles, de passions, d'entreprises hardies et souvent mauvaises, etc., j'ai découvert que tout le malheur des hommes vient d'une seule chose qui est de ne savoir pas demeurer en repos dans une chambre.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 4229 mots (soit 6 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "La mort ajoute-t-elle à la valeur de notre existence ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • johntravolta (Hors-ligne), le 01/11/2010 é 01H18.
  • Eugeenie65667 (Hors-ligne), le 24/04/2010 é 24H13.
  • Kjnbhg20819 (Hors-ligne), le 29/01/2009 é 29H00.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit