La mort d'Aude. Le jugement de Ganelon.

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La mort de Roland (chanson de Roland) LA CHANSON D'ASPREMONT >>
Partager

La mort d'Aude. Le jugement de Ganelon.

Littérature

Aperçu du corrigé : La mort d'Aude. Le jugement de Ganelon.



document rémunéré

Document transmis par : ???


Publié le : 29/4/2011 -Format: Document en format FLASH protégé

La mort d'Aude. Le jugement de Ganelon.
Zoom


 
 [Quand il est enfin rentré à Aix-la-Chapelle, sa capitale,] voici que vient à lui Aude, une belle demoiselle. Elle dit au roi : « Où est-il, Roland le capitaine, qui me jura de me prendre pour sa femme? » Charles en a douleur et peine. Il pleure, tire sa barbe blanche : « Sœur, chère amie, c'est d'un mort que tu me demandes des nouvelles. Je te ferai le meilleur échange qui soit : ce sera Louis, je ne sais pas mieux te dire. Il est mon fils, c'est lui qui tiendra mes terres. » Aude répond : « Cette parole m'est étrange. A Dieu ne plaise, à ses saints, à ses anges, après Roland que je reste vivante ! » Elle perd sa couleur, tombe aux pieds de Charlemagne. Elle est morte aussitôt : que Dieu ait pitié de son âme !




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : La mort d'Aude. Le jugement de Ganelon. Corrigé de 273 mots (soit 1 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "La mort d'Aude. Le jugement de Ganelon." a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Le droit d'évocation est le droit qui appartient au tribunal du deuxième degré, saisi d'un appel d'un jugement interlocutoire ou d'un jugement définitif sur un incident, de s'emparer de toute l'affaire, à condition d'infirmer le jugement attaqué et de statuer sur le tout, c'est-à-dire sur l'appel et sur le fond du procès par un seul et même jugement ou arrêt., Paul CUCHE, Précis de procédure civile et commerciale, n° 370.

Ajouté par webmaster

"Qu’un jugement soit faux n’est pas, à nos yeux, une objection contre ce jugement. […] Il s’agit de savoir dans quelle mesure un jugement aide à la propagation et à la conservation de la vie, à la conservation, peut-être même à l’amélioration de l’espèce." > Nietzsche, Par-delà le bien et le mal

Ajouté par webmaster

Le roi a fait saisir le comte Ganelon. Il l'a remis aux cuisiniers de sa maison. Il appelle Besgon, leur chef : «Garde-le-moi bien, comme on doit faire d'un félon pareil : il a livré ma mesnie par traîtrise.», Chanson de Roland, trad. BÉDIER, p. 141.

Ajouté par webmaster

La mort, sans phrases., (Attribué à l'Abbé SIÉYèS, dans le jugement de Louis XVI).

Ajouté par webmaster

LE JUGEMENT ET LE DOUTE "Il n'est pas toujours possible ni convenable de suspendre le jugement." Comte, Système de politique positive, 1853.

Ajouté par webmaster

Criez après l'Enfer, de l'enfer il ne sort Que l'éternelle soif de l'impossible mort., D'AUBIGNÉ, les Tragiques, VII, «Jugement» (1616).

Ajouté par webmaster

Qui voudrait ne suivre que la raison serait fou au jugement du commun des hommes. Il faut juger au jugement de la plus grande partie du monde., PASCAL, Pensées, II, 82.

Ajouté par webmaster

- En quoi, pour un athée comme toi, l'instant de la mort est-il plus valable, plus important si tu veux, quant au jugement qu'il fait porter sur la vie, que tout autre instant?, MALRAUX, l'Espoir, I, II, II, VII.

Ajouté par webmaster

Roi, entends notre parole. Tu avais condamné la reine sans jugement, et c'était forfaire. Aujourd'hui tu l'absous sans jugement : n'est-ce pas forfaire encore? (...) Conseille-lui plutôt de réclamer elle-même le jugement de Dieu. Que lui en coûtera-t-il, innocente, de jurer sur les ossements des saints qu'elle n'a jamais failli? Innocente, de saisir un fer rougi au feu? Ainsi le veut la coutume (...), J. BÉDIER, Tristan et Iseut, XII.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



La mort d'Aude. Le jugement de Ganelon.

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast littérature