NoCopy.net

La mort est-elle un désordre ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Se conserver dans l'être est-ce la fin de to ... De quelle servitude les hommes se libèrent-i ... >>
Partager

La mort est-elle un désordre ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La mort est-elle un désordre ?



Publié le : 24/7/2005 -Format: Document en format FLASH protégé

	La mort est-elle un désordre	?
Zoom

L'homme est le seul parmi les êtres vivants a avoir une claire conscience de la mort. La mort est pour nous une certitude, il n'est pas nécessaire d'avoir vécu cette ultime épreuve pour savoir qu'inéluctablement nous mourrons. Mais comment vivons-nous ceci au quotidien ? La mort se vit-elle comme un ordre ou un désordre ? Cette question présuppose que nous vivons la mort, mais celle-ci peut-elle véritablement se vivre si ce n'est au moment précis où nous mourons ? Et si la mort peut réellement se vivre, de quelle façon la vivons-nous ? Car la question porte bien sur deux manières qui semblent tout à fait antithétiques de considérer la mort : on peut la voir comme un ordre ou comme un désordre. Si on se rapporte au sens du terme « ordre » que l'on peut définir comme une des idées fondamentales de l'entendement qui implique une disposition satisfaisante de la raison, on comprend bien que la question touche au thème du rapport de la mort. Qu'elles pourraient être alors les attitudes face à la mort qui reviendraient à vivre celle-ci comme un ordre ou comme un désordre ? Enfin on peut se demander si l'opposition proposée n'est pas un peu schématique et si notre rapport à la mort ne révèlerait pas d'une sorte de conciliation entre les deux aspects. L'ordre et le désordre ne pourraient-ils pas êtres unis dans une même façon de considérer la mort ?


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	La mort est-elle un désordre	? Corrigé de 2800 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " La mort est-elle un désordre ?" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Nous la vivons donc comme un désordre : nous savons qu'elle nous privera de tous nos repères au moment fatidique ou qu'elle l'a déjà fait en nous enlevant un être cher. La mort est d'autant plus vécue comme un désordre qu'elle « désordonne » notre vie en faisant naître en nous un sentiment d'angoisse, de peur du néant. Notre statut de mortel ainsi que l'impossibilité de se sécurisé suscite une prise de conscience angoissée de ce que c'est qu'exister. L'angoisse révèle le néant qui se cache au sein de ce monde, elle est l'épreuve intime et terrible qui dévoile le « sang froid » de toute existence, l'abîme dont aucune tentative pour se sentir « à l'aise », « chez soi » dans le monde ne peut permettre de sortir. On a beau se préparer à mourir, il y a toujours un temps, ne serait-ce que l'ultime instant, où le désordre envahit notre esprit.

Ajouté par PROF

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Quel désordre aimable : non un désordre d'abandon, mais le désordre intelligent qui marque une présence. Il garde encore l'empreinte du mouvement., SAINT-EXUPÉRY, Courrier sud, III, IV, p. 189.

Ajouté par webmaster

Et ici, dans le bureau du Commandant, la mort ne me paraît ni auguste, ni majestueuse, ni héroïque, ni déchirante. Elle n'est qu'un signe de désordre., SAINT-EXUPÉRY, Pilote de guerre, I.

Ajouté par webmaster

Le désordre de ma pensée reflète le désordre de ma maison où chaque pièce reste «en souffrance»., GIDE, Journal, janv. 1907, p. 228.

Ajouté par webmaster

On le trouva mort, écroulé dans les W.C., les vêtements dans un désordre terrible, foudroyé par un infarctus., S. BECKETT, Nouvelles, «La fin», p. 97.

Ajouté par webmaster

-(La mort) est bien ce qui n'arrive à personne, l'incertitude et l'indécision de ce qui n'arrive jamais, à quoi je ne puis penser avec sérieux, car elle n'est pas sérieuse, elle est sa propre imposture, l'effritement, la consumation vide, - non pas le Terme, mais l'interminable, non pas la mort propre, mais la mort quelconque, non pas la mort vraie, mais, comme dit Kafka, «le ricanement de son erreur capitale»., M. BLANCHOT, l'Espace littéraire, p. 205.

Ajouté par webmaster

Salomon à peine mort, son royaume se disloque. Sa splendeur ouvre un temps de désordre et de décadence, qui s'achèvera dans un vertigineux écroulement., DANIEL-ROPS, le Peuple de la Bible, III, II, p. 201.

Ajouté par webmaster

Puis la guerre civile et l'effroyable anarchie qui suivit la mort de Boris Godounof pervertirent complètement ces soldats et leur donnèrent le goût du pillage et du désordre., MÉRIMÉE, Hist. du règne de Pierre le Grand, p. 7.

Ajouté par webmaster

.1 (...) les cadavres des singes furent transportés dans le bois, où on les enterra; puis les colons s'employèrent à réparer le désordre causé par les intrus, - désordre et non dégât, car s'ils avaient bouleversé le mobilier des chambres, du moins n'avaient-ils rien brisé., J. VERNE, l'île mystérieuse, t. I, p. 386.

Ajouté par webmaster

Nul ne l'aimait, elle n'aimait peronne., Charles PLISNIER, la Vertu du désordre, p. 412.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

La mort est-elle un désordre ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo