Mort et existence ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Perception et jugement ? Mémoire et histoire ? >>


Partager

Mort et existence ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Mort et existence ?



Publié le : 12/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Mort et existence ?
Zoom

Ne nous invite-t-elle pas pourtant à méditer sur son mystère même ?La mort et l'interrogation métaphysiqueIl s'agit bien alors d'un drame vivant et existentiel : ce brutal passage de l'être au non-être ne se laisse pas cerner en tant que tel. On ne peut en faire l'expérience. Elle fait que l'existence devient tout à coup une pure étrangeté pour ceux qui vivent. L'homme a beau essayer de se raisonner, il ne peut jamais complètement faire que son existence ne soit pas habitée par la mort. Son mystère est précisément dans sa radicalité : elle est totalement autre que la vie. Les hommes attendent une rencontre qui n'aura jamais lieu : car lorsque la mort survient, la vie n'est déjà plus.La mort donne ainsi une dimension tragique à la vie. Ce tragique n'est autre que son aspect terrifiant. Nous ne pouvons saisir dans l'existence que ce qu'il y a de vivant en elle.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Mort et existence ? Corrigé de 6774 mots (soit 10 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Mort et existence ?" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Il ne prend pas son parti d'avoir dû renoncer à ses «succès» d'autrefois! de ne plus pouvoir mener l'existence qu'il menait! son existence de joli garçon! son existence dissolue! son existence immorale d'avant la guerre!, MARTIN DU GARD, les Thibault, t. IX, p. 54.

Ajouté par webmaster

LA MORT CONSOLATRICE "La croyance à la nécessité interne de la mort n'est peut-être qu'une de ces nombreuses illusions que nous nous sommes créées pour nous rendre supportable le fardeau de l'existence." Freud, Essais de psychanalyse, 1915.

Ajouté par webmaster

-(Dans la cénesthopathie) le malade perd la sensation de l'existence de son corps ou de sa pensée. Il a l'impression d'être mort. Ses membres, ou sa tête, ou ses organes lui paraissent comme une matière inerte, comme du bois, ou encore il a l'impression que son cerveau est mort, qu'il ne pense plus., H. BARUK, Psychoses et Névroses, p. 29.

Ajouté par webmaster

-Existence se répand en divers sens -(au XVIIIËe s.). P. A. signale dans Montagnac : «un être de son espèce avec qui elle pût partager les peines et les plaisirs de l'-existence» (vie); dans MËmËe de Beaum. : «Ils n'ont qu'une -existence empruntée» (manière de vivre)...; dans Gresset : «Quand on ne doit point sa réputation à des protecteurs ... ni son -existence à l'esprit d'autrui ...» (situation)., F. BRUNOT, Hist. de la langue franç., VI, II, I, p. 1386.

Ajouté par webmaster

Le sujet est la partie de la proposition qui exprime l'objet dans lequel l'esprit aperçoit l'existence ou la non-existence d'une modification; l'attribut est celle qui exprime la modification, dont l'esprit aperçoit l'existence ou la non-existence dans le sujet; et la copule est la partie qui exprime l'existence ou la non-existence de l'attribut dans le sujet., DOUCHET et BEAUZÉE, -in Encycl. (DIDEROT), t. VII, art. -Grammaire (1757).

Ajouté par webmaster

Il me faisait des petits sermons sur le sérieux dans l'existence, en revenant des livraisons. Les baffes, ça suffit pas tout de même., CÉLINE, Mort à crédit, p. 69.

Ajouté par webmaster

(...) l'existence du Soldat est -(après la peine de mort) la trace la plus douloureuse de barbarie qui subsiste parmi les hommes (...), A. DE VIGNY, Servitude et Grandeur militaires, I, III, p. 53.

Ajouté par webmaster

En termes philosophiques, tout objet a une essence et une existence. Une essence, c'est-à-dire un ensemble constant de propriétés; une existence, c'est-à-dire une certaine présence effective dans le monde. Beaucoup de personnes croient que l'essence vient d'abord et l'existence ensuite (...) L'existentialisme tient, au contraire, que chez l'homme - et chez l'homme seul - l'existence précède l'essence., SARTRE, -in Action, 27 déc. 1944.

Ajouté par webmaster

Et tandis qu'on philosophait sur le rien de cette existence, il triomphait, ce rien, jusque dans la mort., Alphonse DAUDET, l'Immortel, VIII.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

Mort et existence ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo