NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Oublier, est-ce la condition de la vie humain ... N'y a-t-il de rationalité que scientifique ? >>


Partager

La pluralité des cultures est-elle un obstacle à l'unité du genre humain ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La pluralité des cultures est-elle un obstacle à l'unité du genre humain ?



Publié le : 13/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

La pluralité des cultures est-elle un obstacle à l'unité du genre humain ?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
La pluralité des cultures est-elle un obstacle à l'unité du genre humain ?




Qui n'a pas accusé autrui de se comporter en barbare ? Quel peuple n'a pas accusé d'autres peuples d'être des barbares ? Lévi-Strauss, grand anthropologue français, souligne, dans Race et Histoire, d'où est extrait notre citation, ce trait propre à toute société, qu'est l'ethnocentrisme : chaque ethnie, c'est-à-dire chaque peuple, a tendance à se penser comme étant au centre du monde, à considérer ses coutumes, ses m½urs, ses règles, ses croyances, ses modes de penser, comme meilleurs que ceux des ethnies ou des peuples différents. Comme si sa tribu, son village, son clan, son pays, sa culture étaient plus représentatifs de l'humanité que tous les autres. Ainsi le barbare ou non civilisé, c'est toujours l'autre; Au sujet duquel on raconte toute sorte d'horreurs ou d'atrocités. Or, peut-être commence-t-on à ne plus être un barbare, ou commence-t-on à être un homme civilisé, le jour où l'on reconnaît qu'on est le premier à être capable de se comporter en barbare. Le mot "barbare" à l'origine correspond a "l'étranger qui ne parle pas grec" : on pouvait être étranger à Athènes, venir de Corinthe ou de Thèbes, on était alors un étranger certes, mais un étranger qui parlait grec; en revanche les Égyptiens, les Perses étaient appelés "barbares". Pour les Romains, il en était de même : les barbares étaient ceux qui ne parlaient pas latin, ou ceux qui, malgré la colonisation et la construction de l'empire romain, n'avaient pas été latinisés, et qui se situaient donc au-delà des frontières de l'empire. Or ces peuples extérieurs ont fini par envahir l'empire romain et renversé son ordre : c'est ainsi qu'on parle encore dans les livres d'histoire de l'invasion des barbares. La phrase de Lévi-Strauss revient à condamner l'usage de mot barbare.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 8944 mots (soit 13 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "La pluralité des cultures est-elle un obstacle à l'unité du genre humain ?" a obtenu la note de : aucune note

Corrigé consulté par :
  • julie.a-271650 (Hors-ligne), le 03/02/2016 é 03H14.
  • Sarah12-227482 (Hors-ligne), le 12/01/2014 é 12H19.
  • flaquitailu (Hors-ligne), le 09/11/2011 é 09H18.
  • kakolakio (Hors-ligne), le 01/11/2011 é 01H13.
  • claralili (Hors-ligne), le 17/12/2010 é 17H16.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédenteRessource suivante

    150000 corrigés de dissertation en philosophie

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit