La multiplicité des langues dans "Si c'est un homme" de Primo LEVI

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La multiplicité des personnages dans "Si c'es ... La référence à Dante dans "Si c'est un homme ... >>
Partager

La multiplicité des langues dans "Si c'est un homme" de Primo LEVI

Littérature

Aperçu du corrigé : La multiplicité des langues dans "Si c'est un homme" de Primo LEVI



document rémunéré

Document transmis par : Alex38303


Format: Document en format FLASH protégé

La multiplicité des langues dans
Zoom

L'allemand est la langue la plus fréquemment rencontrée dans le texte, hormis bien sûr la langue originale. Il apparaît sous la forme de mots isolés, ou de phrases complètes. C'est une langue dont la simplicité tient à son emploi particulier au Lager : langue dénaturée, emplie de mots grossiers et violents, et réduite à sa plus simple expression. Ainsi manger se dit fressen, par opposition à essen, réservé aux êtres humains. Par bien des aspects, c'est une langue plus criée que parlée. Levi décrit « ces aboiements barbares naturels aux Allemands quand ils commandent ».


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : La multiplicité des langues dans "Si c'est un homme" de Primo LEVI Corrigé de 930 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "La multiplicité des langues dans "Si c'est un homme" de Primo LEVI" a obtenu la note de : aucune note

Cacher les ressources gratuites

Problématique

44-45). III. L'exemple des «Dix jours» L'importance du nombre des personnages Le dernier chapitre résume à lui seul ce traitement particulier des personnages. On y retrouve une grande multiplicité. Pas moins de vingtquatre personnages identifiables y apparaissent, de nationalités diverses : sept Français, deux Grecs, cinq Hongrois, trois Italiens, un Hollandais, deux SS, trois personnages aux nationalités non précisées... À ceux-là, il faut ajouter la masse indistincte des autres déportés, ou encore «la Wehrmacht en fuite ». Cette variété a pour fonction de montrer, en résumé, l'état du camp : l'arrivée récente des Hongrois ou l'incroyable survie de quelques Grecs de Salonique. Par ailleurs, elle sert à donner au lecteur l'impression de passage, de personnes à peine entraperçues et déjà disparues. Des récurrences précises et vagues Ensuite, certains de ces personnages sont plus fouillés que d'autres.

Ajouté par PROF

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

.2 Les -langues (...) sont des herbes désignées d'après leurs feuilles; feuilles simples de forme ovale et qui les apparente aux -oreilles (...) c'est ainsi que les -langues et les -oreilles désignent des champignons, en particulier de l'espèce parasite qui s'attache aux arbres. On trouve surtout des -langues de boeuf, de mouton, de chat et divers mammifères; d'autre part des -langues d'oiseaux : oie, passereau, pic, poulet; enfin des -langues de serpent (...) Dans tous les cas il s'agit de plantes à feuilles simples de formes plus ou moins allongées (...) Les langues d'oiseaux sont plus petites que les langues de mammifères. Il s'agit toujours de feuilles simples, de forme ovale, souvent pointues ou lancéolées (...), Pierre GUIRAUD, Structures étymologiques du lexique français, p. 161-162.

Ajouté par webmaster

être homme, c'est se sentir comme un réservoir de possibilités, comme une multiplicité d'être virtuel, et être artiste, c'est amener ce possible et ce virtuel à l'existence., A. THIBAUDET, Gustave Flaubert, p. 89.

Ajouté par webmaster

« C'est la multiplicité et la durée des effets produits, c'est l'intensité de la répercussion dans l'espace et dans le temps qui caractérisent l'événement. [...] De même qu'il y a des hasards indifférents et des événements, il y a des individualités négligeables et des personnages. » Henri Berr, La Synthèse en histoire, 1911.

Ajouté par webmaster

Prenez le tableau généalogique des langues, tel qu'il est décrit (...) en maints ouvrages : n'est-ce pas le produit du plus pur anthropomorphisme? Que n'a-t-on pas écrit sur la différence des -langues mères et des -langues filles?, Michel BRÉAL, Essai de sémantique, p. 4.

Ajouté par webmaster

C'est Charles-Quint lui-même qui a dit qu'-un homme qui sait quatre langues vaut quatre hommes., MËmËe DE STAëL, Corinne, VII, I.

Ajouté par webmaster

Malgré la variété et l'inégalité de leur évolution, les langues indo-européennes présentent dans leur développement certaines tendances communes aboutissant à des transformations analogues, et qui permettent de caractériser deux types de langues : type ancien : hittite, sanskrit, iranien ancien, grec ancien, latin; type moderne, postérieurement à l'ère chrétienne : langues romanes, germaniques, celtiques, iraniennes, arméniennes., VENDRYES, -in MEILLET et COHEN, Langues du monde, p. 7.

Ajouté par webmaster

.1 Même si les signes verbaux s'accompagnent parfois de symbolisme (au sens saussurien d'un rapport de ressemblance ou de motivation entre le symbolisant et le symbolisé) et même si, pour la conscience du locuteur, le mot ne présente rien d'arbitraire (comme l'a remarqué Benveniste), il semble clair que la multiplicité des langues atteste ce caractère conventionnel du signe verbal., J. PIAGET, Épistémologie des sciences de l'homme, p. 360.

Ajouté par webmaster

.1 Il était réservé à cette époque unique dans les annales du Monde, où l'esprit humain paraît s'avancer à grands pas vers le point le plus élevé de son développement (...) de voir l'étude des langues, sous le nom de -philologie ethnographique, jouer le rôle important qui lui était dû par la multiplicité des faits nouveaux qu'elle a rassemblés et par la foule d'utiles applications qu'elle en a su faire. Cette science nouvelle, que les Allemands, par une dénomination plus juste et beaucoup plus convenable, appellent -linguistique, et qu'un célèbre géographe et savant philologue propose d'appeler -idiomographie (...) est partagée en deux parties essentiellement distinctes, savoir : l'-étude pratique des langues et leur -étude comparative; elles offrent toutes les deux à ceux qui les cultivent convenablement des résultats de la plus grande utilité et de la plus haute importance., A. BALBI, Discours préliminaire, Introd. à l'Atlas ethnographique du globe, t. I, p. IX.

Ajouté par webmaster

L'idée que par la comparaison des langues existantes on aboutirait à la reconstitution d'un idiome primitif est chimérique (...) les langues les plus anciennement connues, les «langues mères» (...) n'ont rien en soi de -primitif., J. VENDRYES, le Langage, Introd.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

La multiplicité des langues dans "Si c'est un homme" de Primo LEVI

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast littérature