NoCopy.net

Les mythes ne sont-ils qu'une invention de l'imagination ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Une théorie physique a-t-elle pour but d'expl ... La physique peut-elle prouver l'existence de ... >>


Partager

Les mythes ne sont-ils qu'une invention de l'imagination ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Les mythes ne sont-ils qu'une invention de l'imagination ?



Publié le : 5/3/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

Les mythes ne sont-ils qu'une invention de l'imagination ?
Zoom

Mais n'est-ce pas là une conception erronée de la raison ? En effet (comme le remarque ici Hume à propos des passions) la raison étant la faculté de raisonner, c'est-à-dire de combiner logiquement des concepts ou des propositions, elle ne peut se prononcer que sur le vrai et le faux, et non pas sur le bien et le mal. « Si une passion ne se fonde pas sur une fausse supposition et si elle ne choisit pas des moyens impropres à atteindre la fin, l'entendement ne peut ni la justifier ni la condamner. Il n'est pas contraire à la raison de préférer la destruction du monde entier à une égratignure de mon doigt. Il n'est pas contraire à la raison que je choisisse de me ruiner complètement pour prévenir le moindre malaise d'un Indien ou d'une personne complètement inconnue de moi. Il est aussi peu contraire à la raison de préférer à mon plus grand bien propre un bien reconnu moindre. Un bien banal peut, en raison de certaines circonstances, produire un désir supérieur à celui qui naît du plaisir le plus grand et le plus estimable ; et il n'y a là rien de plus extraordinaire que de voir, en mécanique, un poids d'une livre en soulever un autre de cent livres grâce à l'avantage de sa situation. Bref, une passion doit s'accompagner de quelque faux jugement pour être déraisonnable ; même alors ce n'est pas la passion qui est déraisonnable, c'est le jugement. » ordre des idées 1) Thèse centrale : la raison ne peut juger une passion par elle-même, en tant que fait, mais seulement les jugements qui accompagnent (éventuellement) cette passion, comme - la supposition de l'existence d'objets qui n'existent pas en réalité (par ex. une peur fondée sur quelque chose qui n'existe pas).


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Les mythes ne sont-ils qu'une invention de l'imagination ? Corrigé de 1159 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Les mythes ne sont-ils qu'une invention de l'imagination ?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé
Corrigé consulté par :
  • lupshy-197841 (Hors-ligne), le 27/01/2013 é 27H18.
  • Lili42969 (Hors-ligne), le 26/09/2010 é 26H11.
  • Cacher les ressources gratuites

    Problématique

    Plan détaillé

    Textes / Ouvrages de référence

    Citations

    Quelle est la couleur de la tomate ?

    Avertissement de respect de copyright. Respect des régles orthographique (pas de langage SMS).



    Ressource précédente

    Les mythes ne sont-ils qu'une invention de l'imagination ?

     Maths
     Philosophie
     Littérature
     QCM de culture générale
     Histoire
     Géographie
     Droit