NoCopy.net

Nana d'Emile Zola, Chapitre I

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< POésie Habitudes de vie et santé : apparition des ca ... >>
Partager

Nana d'Emile Zola, Chapitre I

Echange

Aperçu du corrigé : Nana d'Emile Zola, Chapitre I



Document transmis par : enaees47256


Publié le : 27/2/2008 -Format: Document en format HTML protégé

Nana d'Emile Zola, Chapitre I
Zoom

Nana - Chapitre I

Emile Zola

- Incipit de l'œuvre extraite d' « une histoire naturelle et sociale d'une famille sous le Second Empire » (cycle de 20 romans)

- Nana = fille de Gervaise (personnage principal de l'Assommoir) victime de son hérédité comme de son milieu

- Le destin d'Anna Coupeau dans le roman l'Assommoir est évoqué : elle fait ses débuts dans la prostitution, sur le trottoir. Le destin va prendre une autre dimension dans le roman

- Le lecteur la découvre en même temps, que le public, au théâtre des Variétés dans « La Blonde Vénus »

- Apparition de Nana mise en valeur après une longue attente et une première déception (maladresses de comédienne) mais très vite subjuguée par sa sensualité

- Le passage se situe à la fin de la pièce, l'auteur présente au spectateur l'image du couple enlacé (Vénus et Mars) --> interromps à ce moment la narration de l'intrigue de sa pièce mythologique pour nous dévoiler l'impact du pouvoir de Nana sur le public

- Comment l'auteur va-t-il donc mettre en valeur le pouvoir particulier de l'héroïne dans ce passage?

- La structure du texte permet de souligner et de différencier le portrait d'une Nana triomphante dont on étudiera les caractéristiques et la métamorphose du public soumis à ce pouvoir

 

 

       I.            Le portrait de Nana

L'ouverture et la clôture du texte sont consacrées à Nana car c'est d'elle que dépend le comportement de la collectivité (centre du passage)

  • Le pouvoir de N se mesure par la fascination qu'elle provoque :

Ø  révélé par l'uniformité du comportement du public en véritable communion 

--> dans l'attitude et le geste

Traduit le bouleversement intérieur des personnages

-->  comparaison « comme un soupir »

Ø  le pouvoir de Nana se mesure à la progression du trouble du public

--> champ lexical de l'expansion dans les verbes

--> gradation soulignée par les adverbes « toujours davantage »

Pour arriver à une imprégnation totale

Ø  pouvoir de Nana souligné par une comparaison dans le temps

-->  « peu à peu » // « maintenant chaque homme la subissait »

 

  • La dimension mythique de son personnage :

Zola commence à construire dès sa première apparition, la dimension mythique de N en l'éloignant de son passé de courtisane (réalité toute simple)

Ø  par la substitution avec le terme de « Vénus » au lieu de son prénom (déesse mythologique de l'Amour et de la Beauté)

-->  confirmé par l'expression « chair de marbre » (statue des dieux dans l'antiquité)

Ø  pouvoir de Nana qui a quelque chose de démiurgique (action de créer)

-->  insistance sur le contraste entre le personnage unique, victorieux et destructeur (dieux et Nana) face au public

-->  ampleur de l'humanité

&Oslas...



Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "Nana d'Emile Zola, Chapitre I" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

Cacher les ressources gratuites

Problématique

Un flot de vie nouvelle noyait ses idées et ses croyances de quarante années. Pendant qu'il longeait les boulevards, le roulement des dernières voitures l'assourdissait du nom de Nana, les becs de gaz faisaient danser devant ses yeux des nudités, les bras souples, les épaules blanches de Nana, et il sentait qu'elle le possédait, il aurait tout renié, tout vendu, pour l'avoir une heure, le soir même. » Dans le fatras de la vie galante de Nana, parmi ses innombrables coucheries, deux liaisons se dégagent nettement : celle, officielle, sérieuse, rentable avec Muffat, qui marque l'apogée du règne de Nana, et la toquade pour Fontan qui risque de faire retomber la courtisane dans le gouffre d'où elle est issue. Ces deux liens illustrent, l'un et l'autre, le même thème, l'esclavage de l'amour.

Ajouté par PROF

Plan détaillé

Textes / Ouvrages de référence

Citations

Depuis ce matin, on m'assomme avec Nana. J'ai rencontré plus de vingt personnes, et Nana par-ci, et Nana par-là!, ZOLA, Nana, I.

Ajouté par webmaster

(...) je me suis permis de donner votre nom à mon outsider, une pouliche... Nana, Nana, cela sonne bien., ZOLA, Nana, X.

Ajouté par webmaster

(...) une surprise effarait les parieurs, la hausse continue de la cote de Nana, l'outsider de l'écurie Vandeuvres (...) Nana était (...) à quinze (...) Une pouliche battue sur tous les hippodromes, une pouliche dont le matin pas un parieur ne voulait à cinquante!, ZOLA, Nana, XI.

Ajouté par webmaster

Nana (...) sortait peu, jouant à la solitude et à la simplicité., ZOLA, Nana, VIII.

Ajouté par webmaster

à cette heure, Nana, très tourmentée, n'était guère à la rigolade., ZOLA, Nana, VIII.

Ajouté par webmaster

-(Il regarda) Labordette lorgnant -(Nana) d'un air étonné de maquignon qui admire une jument parfaite (...), ZOLA, Nana, I.

Ajouté par webmaster

Et, lorsque Nana levait les bras, on apercevait, aux feux de la rampe, les poils d'or des aisselles., ZOLA, Nana, I.

Ajouté par webmaster

Nana dormait sur le ventre, serrant entre ses bras nus son oreiller, où elle enfonçait son visage tout blanc de sommeil., ZOLA, Nana, II.

Ajouté par webmaster

Cependant, Nana, qui disait avoir l'estomac dans les talons, se jetait sur des radis, qu'elle croquait sans pain., ZOLA, Nana, II.

Ajouté par webmaster

Quelle est la couleur de la tomate ?

Avertissement de respect de copyright. Respect des règles orthographique (pas de langage SMS).



Ressource précédenteRessource suivante

Nana d'Emile Zola, Chapitre I

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit
Podcast philo